La meilleure dé­ci­sion pour l’ave­nir

L'Etoile du Lac - - ACTUALITÉS - HÉ­LÈNE GAGNON he­lene.gagnon@tc.tc

Contrat avec la FINA

RE­NOU­VEL­LE­MENT. De re­tour de Bu­da­pest en Hon­grie, après avoir as­sis­té au Con­grès de la FINA le di­rec­teur gé­né­ral de la Tra­ver­sée in­ter­na­tio­nale du lac St-jean, Jé­ré­my Bon­neau croit que la Tra­ver­sée a main­te­nant tous les ou­tils pour dé­ter­mi­ner si elle re­nou­vel­le­ra son contrat avec la FINA.

« Cette ren­contre, qui ras­semble les pro­mo­teurs d’évè­ne­ments de natation, ain­si que les fé­dé­ra­tions, est l’oc­ca­sion pour la FINA de se par­ta­ger ses am­bi­tions pour le sport. On nous pré­sente la ligne di­rec­trice et on éla­bore leur plan stra­té­gique. Je n’ai rien ap­pris de nou­veau, car il y a un mois à Lau­sanne en Suisse, nous avions ren­con­tré le grand ma­ni­tou de la FINA, Cor­nel Mar­cu­les­cu. On vou­lait le ren­con­trer avant, car on se dou­tait que ce­la al­lait être im­pos­sible du­rant les Cham­pion­nats en Hon­grie. Les pro­pos te­nus en Suisse nous ont été ré­pé­tés en Hon­grie. Nous étions sa­tis­faits de voir que le dis­cours concor­dait », sou­ligne Jé­ré­my Bon­neau.

Sans ren­trer dans les dé­tails, Jé­ré­my Bon­neau confirme que la vi­sion de la FINA concorde avec celle de la tra­ver­sée.

« Nous avons plu­sieurs points où notre vi­sion se re­joint. Pour d’autres, les or­ga­ni­sa­tions sont prêtes à ou­vrir une dis­cus­sion pour trou­ver des pistes de so­lu­tions. Je ne sens pas la FINA fer­mée et de notre cô­té, nous sommes très ou­verts. On de­vra bien­tôt si­gner notre contrat afin de re­nou­ve­ler notre en­tente de 4 ans avec la fé­dé­ra­tion. La né­go­cia­tion fait donc par­tie du pro­ces­sus. Ac­tuel­le­ment, on ras­semble toutes les pièces du casse-tête afin de prendre la meilleure des dé­ci­sions », ex­plique Jé­ré­my Bon­neau.

M. Bon­neau sou­ligne que les ren­sei­gne­ments ob­te­nus à Bu­da­pest per­met­tront à l’or­ga­ni­sa­tion de prendre la bonne dé­ci­sion.

« Si nous quit­tons, c’est parce que nous pen­sons qu’il s’agit de la meilleure dé­ci­sion pour l’ave­nir de la Tra­ver­sée. Si on reste, c’est la même chose. Les deux dé­ci­sions se­ront bonnes, car nous al­lons la prendre dans l’op­tique d’ame­ner plus loin notre évé­ne­ment », conclut le di­rec­teur.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.