Pour­suite po­li­cière et très longue en­quête

L'Etoile - - ACTUALITÉ -

Le Bu­reau des en­quêtes in­dé­pen­dantes (BEI) a en­quê­té pen­dant une bonne par­tie de l’avant-mi­di, lun­di, sur les cir­cons­tances en­tou­rant une pour­suite po­li­cière et un échange de coups de feu sur­ve­nu à Mon­tréal, plus pré­ci­sé­ment dans l’ouest de la mé­tro­pole et à Vaudreuil-Do­rion.

L’heure de pointe a été cau­che­mar­desque pour les Vau­dreuilSou­lan­geois lun­di en rai­son de l’en­quête

Un homme de 28 ans —FAITS DI­VERS au­rait été bles­sé par arme à feu lors d’une in­ter­ven­tion du Ser­vice de po­lice de la Ville de Mon­tréal (SPVM).

Se­lon les ren­sei­gne­ments pré­li­mi­naires ob­te­nus et com­mu­ni­qués par le BEI, il est pos­sible d’ap­prendre que di­manche, un homme de 28 ans au­rait été conduit dans un centre hos­pi­ta­lier par des po­li­ciers du SPVM pour un pro­blème lié à la consom­ma­tion de drogue.

À sa sor­tie de l’hô­pi­tal, l’homme au­rait com­mis un vol qua­li­fié en vo­lant une voi­ture. C’est alors qu’une pre­mière et courte pour­suite po­li­cière au­rait été an­nu­lée ra­pi­de­ment par les po­li­ciers qui l’au­raient ju­gée trop dan­ge­reuse.

Le vé­hi­cule vo­lé au­rait été lo­ca­li­sé plus tard en soi­rée près d’un res­tau­rant dans l’ouest de Mon­tréal par des po­li­ciers qui ont cru, à tort, que l’homme se trou­vait à l’in­té­rieur du res­tau­rant. Les po­li­ciers se se­raient ap­pro­chés du vé­hi­cule à pied et l’homme au­rait alors ten­té de fuir en fon­çant vers eux avec son vé­hi­cule.

Des po­li­ciers au­raient fait feu en di­rec­tion du vé­hi­cule. Le sus­pect au­rait réus­si à s’en­fuir sur l’au­to­route 40, en di­rec­tion ouest. Après une pour­suite sur l’au­to­route, qui se se­rait pour­sui­vie jusque dans Vaudreuil-Do­rion, le vé­hi­cule au­rait été im­mo­bi­li­sé par des vé­hi­cules du SPVM et un autre de la Sû­re­té du Qué­bec sur l’au­to­route 40 à la hau­teur du bou­le­vard des An­ciens Com­bat­tants à Sen­ne­ville.

Les po­li­ciers au­raient uti­li­sé l’arme à im­pul­sion élec­trique pour maî­tri­ser l’homme et au­raient alors consta­té qu’il avait été at­teint par balle lors de l’in­ter­ven­tion près du res­tau­rant. Il a été trans­por­té à l’hô­pi­tal où on ne crain­drait pas pour sa vie, alors que des po­li­ciers au­raient su­bi des bles­sures ne met­tant pas leur vie en dan­ger lors de l’in­ter­ven­tion.

LONGUE EN­QUÊTE

Neuf en­quê­teurs du BEI ont été char­gés de col­li­ger les faits sur cet évé­ne­ment et ils sont ar­ri­vés sur la scène à 3 h 30 dans la nuit de di­manche. Leur en­quête per­met­tra no­tam­ment de confir­mer toutes ces in­for­ma­tions. Con­for­mé­ment au Rè­gle­ment sur le dé­rou­le­ment des en­quêtes du Bu­reau des en­quêtes in­dé­pen­dantes, le BEI a fait ap­pel à la Sû­re­té du Qué­bec pour agir comme corps de po­lice de sou­tien dans cette en­quête. La Sû­re­té du Qué­bec four­ni­ra deux tech­ni­ciens en iden­ti­té ju­di­ciaire et un re­cons­ti­tu­tio­niste qui tra­vaille­ront sous la su­per­vi­sion des en­quê­teurs du BEI. Le BEI de­mande à qui­conque au­rait été té­moin de cet évé­ne­ment de com­mu­ni­quer avec lui via son site web au www.bei.gouv.qc.ca.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.