Hô­pi­tal Vaudreuil-Soulanges : Une pel­le­tée de terre de la CAQ dans un pre­mier man­dat

L'Etoile - - ACTUALITÉ -

Le chef de la Coa­li­tion Ave­nir Qué­bec (CAQ ) a —SAN­TÉ d’em­blée ex­pri­mé sa dé­cep­tion en lien avec les an­nonces réa­li­sées par le pre­mier mi­nistre Phi­lippe Couillard et le mi­nistre de la San­té Gaé­tan Bar­rette la se­maine der­nière. « Le gou­ver­ne­ment li­bé­ral avait pro­mis un nou­vel hô­pi­tal pour 2021. La se­maine der­nière, sur­prise gé­né­rale, le gou­ver­ne­ment li­bé­ral vient dire que l’hô­pi­tal se­ra ter­mi­né seule­ment en 2027. La si­tua­tion ne peut pas te­nir comme ça », a-t-il ex­pri­mé d’en­trée de jeu. Le­po­li­ti­cien­na­tif­deSainte-Anne-de-Bel­le­vuea­rap­pe­léêtre bien au fait de la réa­li­té de la ré­gion. Il a abor­dé la ques­tion de l’acha­lan­dage à l’Hô­pi­tal du Su­roît. « Au­jourd’hui même, l’Hô­pi­tal du Su­roît af­fiche un taux d’oc­cu­pa­tion de 268 %; le pire au Qué­bec. On parle de dé­lais d’at­tente moyens de 18 heures. C’est com­plè­te­ment in­ac­cep­table. Il faut que les gens de Vaudreuil-Soulanges soient mieux des­ser­vis », a-t-il ex­pri­mé.

Le chef de la CAQ a donc ex­pri­mé un en­ga­ge­ment. « Avec un gou­ver­ne­ment de la CAQ , nous com­men­ce­rons la construc­tion de l’hô­pi­tal dans le pro­chain man­dat. Ce se­ra concret et ir­ré­ver­sible », a-t-il an­non­cé.

Ques­tion­né sur les me­sures pri­vi­lé­giées pour ac­cé­lé­rer le pro­ces­sus, Fran­çois Le­gault a abor­dé la len­teur ex­ces­sive du plan pro­po­sé la se­maine der­nière par le pre­mier mi­nistre. « Je suis un homme d’af­faires. Un des élé­ments que je sou­haite chan­ger de ce gou­ver­ne­ment, c’est de ré­duire la bu­reau­cra­tie. Ce­la s’ap­plique à tous les do­maines. C’est in­ac­cep­table d’an­non­cer un dé­lai de 4 ans pour amor­cer la construc­tion d’un hô­pi­tal, puis un autre 4 ans pour la construire. Nous nous de­vons d’être plus ra­pides et ef­fi­caces », a-t-il dit.

ME­SURES TRAN­SI­TOIRES

Dans le but de désen­gor­ger l’Hô­pi­tal du Su­roît et d’of­frir de meilleurs­soins­de­san­té­dansVau­dreuil-Soulanges,Fran­çois Le­gault a éga­le­ment avan­cé cer­taines me­sures tran­si­toires à ap­pli­quer sur le ter­rain. Il­sou­hai­ted’une­part­que­le­gou­ver­ne­ment­pro­cè­deàl’achat de lits en res­sources pri­vées et in­ter­mé­diaires pour trans­fé­rer­cer­tains­pa­tients­del’Hô­pi­tal­duSu­roît.Il­vi­seaus­sil’ou­ver­tu­re­de­cli­ni­ques­pou­raug­men­terl’of­fre­de­sans­ren­dez-vous. Le Co­mi­té tri­par­tite pour la construc­tion de l’hô­pi­tal de Vaudreuil-Soulanges a ajou­té à ce­la deux me­sures tran­si­toires sup­plé­men­taires. En ef­fet, le re­grou­pe­ment sou­haite bo­ni­fier à la fois le nombre d’am­bu­lances sur le ter­ri­toire et les ser­vices de pre­miers ré­pon­dants.

Le chef de la Coa­li­tion Ave­nir Qué­bec Fran­çois Le­gault était de pas­sage à Hud­son le 26 mars. Ve­nu ren­con­trer le Co­mi­té tri­par­tite pour la construc­tion de l’hô­pi­tal de Vaudreuil-Soulanges, il en a pro­fi­té pour an­non­cer des en­ga­ge­ments dans ce dos­sier.

UN DOS­SIER APO­LI­TIQUE

Le Co­mi­té tri­par­tite pour la construc­tion de l’hô­pi­tal de Vaudreuil-Soulanges est consti­tué de ci­toyens, de membres de la com­mu­nau­té d’af­faires et d’élus de la MRC de Vaudreuil-Soulanges. Il a pour man­dat de re­pré­sen­ter les in­té­rêts de plus de 150 374 ci­toyens de la ré­gion n’ayant tou­jours pas ac­cès aux ser­vices de san­té adé­quats. La ren­contre avec Fran­çois Le­gault avait pour but d’as­su­rer la conti­nui­té du pro­jet dans l’éven­tua­li­té d’un chan­ge­ment de garde à l’is­sue des élec­tions cet au­tomne. Le co­mi­té compte d’ailleurs ren­con­trer d’autres membres de la classe po­li­tique, dont le chef du Par­ti Qué­bé­cois, Jean-Fran­çois Li­sée.

« Cette ren­contre avait pour ob­jec­tif de main­te­nir notre pres­sion dans le dos­sier de l’hô­pi­tal. Nous vou­lons nous as­su­rer que ce pro­jet est ir­ré­ver­sible. Nous n’avons pas d’ob­jec­tifs po­li­tiques, nous vou­lons que le dos­sier avance sur la base des mêmes études dans l’éven­tua­li­té où Mon­sieur Le­gault soit por­té au pou­voir », ex­plique De­nis La­pointe, au nom du co­mi­té.

Ain­si, du­rant une heure et à huis clos, le co­mi­té a pré­sen­té l’en­semble des don­nées à Fran­çois Le­gault. Les membres ont in­sis­té sur l’ac­cord qui règne entre les 23 maires de la MRC sur le choix du ter­rain, et sur la base so­lide des études du CISSSMO dé­mon­trant un be­soin de 404 lits. « Ce que l’on veut, c’est que le dos­sier avance. Nous ne vou­lons pas re­vivre les 10 der­nières an­nées. Les études sont là. Nous vou­lions éta­blir un lien et prô­ner la conti­nui­té », ajoute De­nis La­pointe.

D’ailleurs, Fran­çois Le­gault n’avait que de bons mots pour le tra­vail du co­mi­té. « Le co­mi­té a fait un ex­cellent tra­vail. C’est tou­jours un plus de voir en­semble des ci­toyens, des élus et des membres de la com­mu­nau­té d’af­faires tra­vailler en­semble. Le co­mi­té a été pa­tient et en me­sure de faire pres­sion dans le dos­sier », a-t-il sou­le­vé.

« À chaque fois qu’un pa­tient de Vaudreuil-Soulanges se rend à l’Hô­pi­tal du Su­roît, on en­lève du ser­vice là-bas. Même chose à l’Hô­pi­tal An­na-La­berge ou au La­ke­shore. On sait éga­le­ment que ce­la coûte plus de 20 M$ à la pro­vince avec les pa­tients qui se rendent en On­ta­rio. On est tan­nés de ça. Nous sommes ac­tuel­le­ment 158 000 dans la ré­gion. Nous se­rons 185 000 en 2030. On a be­soin de notre hô­pi­tal » a conclu De­nis La­pointe.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.