Les com­mis­sions sco­laires sont-elles in­dis­pen­sables?

L'Etoile - - ACTUALITÉ -

Au­pa­ra­vant, lors d’un —ÉDU­CA­TION en­tre­tien avec le re­pré­sen­tant de VI­VA mé­dia, il en a pro­fi­té, lui et la pré­si­dente de la Com­mis­sion sco­laire des Trois-Lacs, Fran­cine St-De­nis, pour abor­der dif­fé­rents su­jets touchant les com­mis­sions sco­laires et les écoles.

De­puis quelques se­maines, et avec les évé­ne­ments vio­lents sur­ve­nus dans des écoles amé­ri­caines, il a été ques­tion de la sé­cu­ri­té. « Tou­jours en gar­dant un es­prit d’ou­ver­ture, il faut s’as­su­rer que nos écoles de­meurent sé­cu­ri­taires », fait re­mar­quer Alain For­tier, d’en­trée de jeu. « Il y a pas­sa­ble­ment de sé­cu­ri­té dans nos écoles. Avec la col­la­bo­ra­tion étroite de la Sû­re­té du Qué­bec, nous pro­cé­dons à des exer­cices de confi­ne­ment, comme nous le fai­sons pour les risques d’in­cen­die avec les exer­cices d’éva­cua­tion. Nous sommes ré­gu­liè­re­ment en contact avec les ser­vices de sé­cu­ri­té pu­blique », d’ajou­ter Fran­cine St-De­nis.

LES COM­MIS­SIONS SCO­LAIRES

IN­DIS­PEN­SABLES?

Lors­qu’il a été ques­tion d’une éven­tuelle dis­pa­ri­tion des com­mis­sions sco­laires, ou, à tout le moins, d’une pro­fonde ré­or­ga­ni­sa­tion des celles-ci ad­ve­nant l’ar­ri­vée d’un gou­ver­ne­ment ca­quiste, Alain For­tier a in­sis­té sur cer­tains points qui, pour lui, sont pri­mor­diaux. « Le grand en­jeu, c’est le res­pect de l’au­to­no­mie du gou­ver­ne­ment lo­cal afin d’ap­pré­cier la juste part de ce qui re­vient à cha­cun. Le conseil des com­mis­saires, c’est une forme de dé­mo­cra­tie dé­diée à l’édu­ca­tion. La com­mis­sion sco­laire est un vé­hi­cule d’im­pli­ca­tion », dit-il à ce su­jet.

Ce que sou­haitent les com­mis­sions sco­laire à l’ave­nir? « Que les en­ve­loppes bud­gé­taires dé­diées ar­rêtent d’être dé­diées, jus­te­ment », lance Fran­cine St-De­nis. « Notre seule vé­ri­table prio­ri­té, c’est la réus­site des élèves », ajoute Alain For­tier qui est aus­si pré­sident de la Com­mis­sion sco­laire des Dé­cou­vreurs dans la ré­gion de Qué­bec.

Et le manque de res­sources, dé­crié par plu­sieurs en­sei­gnants? « Nous vi­vons un pro­blème de pé­nu­rie de main-d’oeuvre dans toutes les spé­cia­li­sa­tions de l’édu­ca­tion. En­core faut-il être ca­pable de les trou­ver ces res­sources, qu’elles soient dis­po­nibles, les er­go­thé­ra­peutes et autres or­tho­pé­da­gogues. Mais il faut écou­ter cha­cun des mi­lieux et es­sayer de ré­pondre aux be­soins qui sont ex­pri­més par­tout », de ré­pondre Alain For­tier. « Ici, la fran­ci­sa­tion est un grand be­soin, par exemple », ajoute Fran­cine St-De­nis.

Quant à la re­lève en­sei­gnante, tant Alain For­tier que Fran­cine St-De­nis croient qu’il faille plus que ja­mais va­lo­ri­ser la pro­fes­sion. Éta­blir un ordre pro­fes­sion­nel fait-il par­tie de la so­lu­tion? Chose cer­taine, le mi­nistre qui a ac­cor­dé 15 M $ pour les sta­giaires qui en sont à leur 4e an­née de bac, afin de les ré­mu­né­rer à rai­son de 300 $ par se­maine est un pas dans la bonne di­rec­tion.

SOI­RÉE RE­CON­NAIS­SANCE

Le Re­grou­pe­ment des com­mis­sions sco­laires de la Mon­té­ré­gie (RCSM) a re­mis des Mé­dailles de l’Ordre du mé­rite de la Fé­dé­ra­tion des com­mis­sions sco­laires du Qué­bec (FCSQ ) lors d’une soi­rée qui s’est te­nue le mer­cre­di 28 mars à Hud­son. Alain For­tier, était pré­sent pour re­mettre les mé­dailles aux ré­ci­pien­daires qui étaient ho­no­rés pour leur contri­bu­tion à l’avan­ce­ment de l’édu­ca­tion pu­blique. Ain­si Na­dine Fran­coeur, de la Com­mis­sion sco­laire des Trois-Lacs, a re­çu une mé­daille d’ar­gent pour sou­li­gner son im­pli­ca­tion dans l’édu­ca­tion de­puis plus de 25 ans.

— STÉ­PHANE FOR­TIER

Le pré­sident de la Fé­dé­ra­tion des com­mis­sions sco­laires du Qué­bec, Alain For­tier, était de pas­sage dans Vau­dreuilSou­langes, le 28 mars afin de re­mettre des prix à des per­sonnes tra­vaillant dans le mi­lieu de l’édu­ca­tion.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.