Les pro­duc­teurs agri­coles ont be­soin d’aide

L'Etoile - - P.10 ACTUALITÉ -

La dé­pu­tée de Sa­la­ber­ry/Su­roît, Anne Minh-Thu Quach était dans Vaudreuil-Soulanges le 9 avril où, en com­pa­gnie de sa col­lègue dé­pu­tée de Ber­thier Ruth El­len Bros­seau, elle vi­si­tait des fermes de la ré­gion. Les pro­duc­teurs lo­caux ont la vie dure alors que beau­coup d’em­plois sont is­sus du sec­teur agri­cole.

Afin de faire le point sur —PO­LI­TIQUE plu­sieurs dos­siers concer­nant les pro­duc­teurs agri­coles, les deux dé­pu­tées se sont ar­rê­tées à la ferme Burn­brae à SaintZo­tique. D’en­trée de jeu, Anne Minh-Thu Quach et Ruth El­len Bros­seau en­tendent pour­suivre leur lutte pour dé­fendre les in­té­rêts des pro­duc­teurs agri­coles.

ACHAT LO­CAL

« Il faut que le gou­ver­ne­ment Tru­deau adopte des me­sures pour en­cou­ra­ger l’achat lo­cal. Il est in­ac­cep­table que dans les ca­fé­té­rias en lien avec le gou­ver­ne­ment, par exemple, on ne re­trouve pas des pro­duits d’ali­men­ta­tion lo­caux, men­tionne Anne Minh-Thu Quach. Dans sa stra­té­gie ali­men­taire, le gou­ver­ne­ment doit faire de la place à l’achat lo­cal, sou­tient la dé­pu­tée du NPD. Les pro­duc­teurs lo­caux ont la vie dure alors que beau­coup d’em­plois sont is­sus du sec­teur agri­cole », consta­tet-elle.

RE­LÈVE AGRI­COLE ET

GES­TION DE L’OFFRE

La re­lève agri­cole doit être aus­si au coeur des prio­ri­tés. Il en coûte beau­coup plus cher en im­pôts aux pro­duc­teurs agri­coles qui vendent leur ferme à un membre de leur fa­mille, leurs en­fants, par exemple, que si la ferme est ven­due à un étran­ger et ce­la aus­si, il faut cor­ri­ger la si­tua­tion », dé­nonce Anne Minh-Thu Quach.

« La ges­tion de l’offre est me­na­cée, at­ta­quée, il faut la pro­té­ger », lance spon­ta­né­ment Ruth El­len Bros­seau. Cette der­nière ex­plique que la ges­tion de l’offre ap­porte un meilleur équi­libre dans le mar­ché. Elle per­met aux pro­duc­teurs lai­tiers de né­go­cier col­lec­ti­ve­ment les prix et pla­ni­fier la pro­duc­tion de lait to­tale afin de ré­pondre à la de­mande des consom­ma­teurs. « Mais pas seule­ment les pro­duc­teurs lai­tiers, mais aus­si les pro­duc­teurs d’oeufs et de vo­laille, fait re­mar­quer la dé­pu­tée de Ber­thier. Alors que les pro­duc­teurs de par­tout dans le monde font face à des fluc­tua­tions im­pré­vi­sibles dans le mar­ché, les pro­duc­teurs ca­na­diens vendent leur lait à des prix stables », de pour­suivre Ruth El­len Bros­seau.

Les deux dé­pu­tées en­tendent donc conti­nuer de faire pres­sion sur le gou­ver­ne­ment Tru­deau pour amé­lio­rer les condi­tions des pro­duc­teurs agri­coles.

— STÉ­PHANE FOR­TIER

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.