In­ves­tis­se­ments à l’ur­gence de l’Hô­pi­tal gé­né­ral du La­ke­shore

L'Etoile - - ACTUALITÉ -

Le mi­nistre de la San­té Gaé­tan Bar­rette était de pas­sage à Pointe-Claire cette se­maine, pour an­non­cer des dé­tails liés au pro­jet de cons­truc­tion de la nou­velle ur­gence de l’Hô­pi­tal gé­né­ral du La­ke­shore.

Le mi­nistre de la San­té et des Ser­vices —PO­LI­TIQUE so­ciaux, Gaé­tan Bar­rette, le dé­pu­té de Jacques-Car­tier et mi­nistre res­pon­sable des Af­faires au­toch­tones, Geof­frey Kel­ley, ain­si que le dé­pu­té de Ro­bert-Bald­win et mi­nistre des Fi­nances, Car­los J. Leitão, ont an­non­cé au­jourd’hui que le pro­jet de cons­truc­tion de la nou­velle ur­gence de l’Hô­pi­tal gé­né­ral du La­ke­shore est dé­sor­mais ins­crit au Plan qué­bé­cois des in­fra­struc­tures (PQI) comme « pro­jet à l’étude » et que la pro­duc­tion du dos­sier d’op­por­tu­ni­té (DO) peut être amor­cée.

La nou­velle cons­truc­tion per­met­tra de rendre les es­paces de tra­vail plus fonc­tion­nels et mo­dernes et de se confor­mer aux normes les plus ré­centes en ma­tière de sé­cu­ri­té, de sur­veillance des pa­tients, de res­pect de la confi­den­tia­li­té et de pré­ven­tion des in­fec­tions. Le coût glo­bal du pro­jet est es­ti­mé à en­vi­ron 90 M $ et se­ra pré­ci­sé dans le cadre de l’éla­bo­ra­tion du DO. « Le pro­jet de cons­truc­tion de la nou­velle ur­gence qui s’amorce per­met­tra, à terme, d’amé­lio­rer de fa­çon consi­dé­rable le fonc­tion­ne­ment de ce sec­teur né­vral­gique de l’hô­pi­tal et de mieux ré­pondre aux be­soins de la clien­tèle vieillis­sante du sec­teur. Nous avons à coeur de prio­ri­ser des pro­jets qui ap­portent des gains de fonc­tion­na­li­té et de per­for­mance, au bé­né­fice des usa­gers, et il est cer­tain que ce­lui de l’ur­gence de l’Hô­pi­tal gé­né­ral du La­ke­shore s’ins­crit dans cette op­tique. », a lais­sé en­tendre Gaé­tan Bar­rette.

« Je me ré­jouis que ce pro­jet d’en­ver­gure puisse en­tre­prendre sa phase de dé­mar­rage. Les nou­veaux lo­caux per­met­tront de fa­vo­ri­ser une plus grande ef­fi­ca­ci­té cli­nique et une meilleure coor­di­na­tion de soins, dans un cadre en­core plus sé­cu­ri­taire pour le per­son­nel et les mil­liers d’usa­gers qui fré­quentent l’ur­gence chaque an­née. Il s’agit d’un gain no­table pour les ci­toyens de l’Ouest-de-l’Île », a pour sa part ex­pri­mé Geof­frey Kel­ley.

« L’ac­cé­lé­ra­tion des in­ves­tis­se­ments en san­té est es­sen­tielle pour amé­lio­rer l’ac­cès et la qua­li­té des ser­vices pour la po­pu­la­tion : c’est une prio­ri­té pour notre gou­ver­ne­ment. Grâce à la so­li­di­té re­trou­vée des fi­nances pu­bliques, nous sommes dans une si­tua­tion fa­vo­rable pour in­ves­tir da­van­tage, au bé­né­fice des pa­tients et de leurs fa­milles. Les be­soins sont grands et nos moyens ne sont pas illi­mi­tés. Par consé­quent, cha­cune des étapes me­nant à la concré­ti­sa­tion d’un pro­jet d’une telle am­pleur, comme ce­lui an­non­cé au­jourd’hui, doit être gé­rée de ma­nière res­pon­sable, en te­nant compte des be­soins ac­tuels et fu­turs des po­pu­la­tions des­ser­vies », a ren­ché­rit Car­los Leitão.

FAITS SAILLANTS

L’éla­bo­ra­tion du DO, qui s’éta­le­ra jus­qu’en 2019, per­met­tra de pré­ci­ser les pa­ra­mètres ain­si que de fi­na­li­ser le mon­tage fi­nan­cier. Un mon­tant de 1,5 M$ est pré­vu pour la réa­li­sa­tion de cette étape et de l’en­semble des études re­quises.

Ain­si, dans la nou­velle cons­truc­tion, nous re­trou­ve­rons dans la nou­velle ur­gence :

- une zone d’éva­lua­tion ra­pide plus spa­cieuse et da­van­tage de ci­vières dans l’aire de choc;

- et un sa­lon des fa­milles.

Par ailleurs, chaque ci­vière se­ra do­tée d’un mo­ni­teur phy­sio­lo­gique, d’un es­pace pri­vé et d’un siège pour les vi­si­teurs.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.