Pin­court proac­tif pour vaincre l’herbe à poux

L'Etoile - - ACTUALITÉ -

Sur les 116 335 $ que le Gou­ver­ne­ment du Qué­bec ac­corde pour sou­te­nir la lutte contre l’herbe à poux en Mon­té­ré­gie, une somme de 32 910 $ a été ac­cor­dée à la Ville de Pin­court pour son pro­jet « Mis­sion herbe à poux ».

Par­mi les quatre —EN­VI­RON­NE­MENT pro­jets pré­sen­tés dans la ré­gion, ce­lui de la Ville de Pin­court s’est par­ti­cu­liè­re­ment dé­mar­qué. Les dé­pu­tées de Vau­dreuilSou­langes ont pro­cé­dé, le 4 mai der­nier, à l’an­nonce des pro­jets sou­te­nus et des sommes at­tri­buées à quatre mu­ni­ci­pa­li­tés de la ré­gion de la Mon­té­ré­gie. « Je suis tom­bée lit­té­ra­le­ment sous le charme, a lan­cé la mi­nistre et dé­pu­tée de Soulanges Lu­cie Char­le­bois, qui est aus­si mi­nistre de la ré­gion de la Mon­té­ré­gie, en par­lant du pro­jet de la Ville de Pin­court. N’ou­blions pas que cette plante est la prin­ci­pale res­pon­sable de la rhi­nite al­ler­gique sai­son­nière, aus­si ap­pe­lée rhume des foins, au Qué­bec. Ce pro­blème de san­té af­fecte une per­sonne sur 10 chaque an­née, de la mi-juillet jus­qu’au pre­mier gel au­tom­nal », a fait re­mar­quer Lu­cie Char­le­bois. « Je me ré­jouis du financement ac­cor­dé à ces villes, et no­tam­ment à celle de Pin­court, dont le pro­jet ras­sem­bleur s’avère un bel exemple de mo­bi­li­sa­tion du­rable. En ef­fet, en plus de lut­ter ac­ti­ve­ment et col­lec­ti­ve­ment contre l’herbe à poux par des moyens ef­fi­caces re­con­nus, no­tam­ment l’ar­ra­chage et la coupe, un vo­let de sen­si­bi­li­sa­tion per­met­tra de faire per­du­rer cette lutte pen­dant de nom­breuses an­nées en­core, au bé­né­fice de l’en­semble des ci­toyennes et des ci­toyens ac­tuels et à ve­nir », a in­di­qué pour sa part Ma­rie-Claude Ni­chols, dé­pu­tée de Vaudreuil, cir­cons­crip­tion dont fait par­tie la Ville de Pin­court.

Le maire de Pin­court, Yvan Car­di­nal, a quant à lui, sou­li­gné le tra­vail du Pin­cour­tois Fré­dé­ric Mo­rin qui est à l’ori­gine du pro­jet avec son équipe. « Avec ce pro­jet, qui se met­tra en branle le 23 mai, nous pas­sons con­crè­te­ment à l’ac­tion, af­firme le maire de cette ville qui sou­haite de­ve­nir un lea­der dans le do­maine de la lutte à l’herbe à poux. Nous sommes fiers d’être les pre­miers dans Vau­dreuilSou­langes et nous in­vi­tons les autre mu­ni­ci­pa­li­tés à ve­nir nous voir pour bé­né­fi­cier de notre ex­per­tise », d’ajou­ter le maire qui a ren­ché­rit en dé­cla­rant que grâce à cette sub­ven­tion, le pro­jet « Mis­sion herbe à poux » ré­pon­dra à une pré­oc­cu­pa­tion des ci­toyens et ci­toyennes, afin d’en­rayer des si­tua­tions al­ler­giques et de re­con­naître la pré­sence de l’herbe à poux dans l’en­vi­ron­ne­ment. »

Rap­pe­lons que les pro­jets pré­sen­tés en Mon­té­ré­gie sont fi­nan­cés no­tam­ment dans le cadre de la Stra­té­gie qué­bé­coise de ré­duc­tion de l’herbe à poux et des autres pol­lens al­ler­gènes, un pro­gramme fi­nan­cé par le Fonds vert is­su du Plan d’ac­tion 2013-2020 sur les chan­ge­ments cli­ma­tiques. Il faut men­tion­ner éga­le­ment que ces pro­jets ont été re­te­nus sur la base de di­vers cri­tères de sé­lec­tion, dont le financement mul­ti­source et la mo­bi­li­sa­tion de par­te­naires lo­caux.

— STÉ­PHANE FOR­TIER

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.