Il a fal­lu un ac­ci­dent pour qu’une gar­de­rie rem­porte sa ba­taille

L'Etoile - - ACTUALITÉ -

Dans un ré­cent ar­ticle, il était ques­tion de la gar­de­rie Les Tourterelles à Rigaud qui ba­taillait pour aug­men­ter la sé­cu­ri­té aux abords de la bâ­tisse et de­vait faire face à l’obs­ti­na­tion du mi­nis­tère de la Fa­mille. Le com­bat n’est pas ter­mi­né pour le CPE Les Tourterelles puis­qu’il reste à con­vaincre le mi­nis­tère des Trans­ports de di­mi­nuer la limite de vi­tesse dans ce sec­teur.

Le dé­pu­té de Beau­har­nois, Guy Le­clair, a pris connais­sance de l’ar­ticle du 6 juin pu­blié dans L’étoile. Il a in­ter­pel­lé, à l’as­sem­blée na­tio­nale, le mi­nistre de la Fa­mille, Luc For­tin, à ce su­jet, le 14 juin.

La même jour­née se pro­dui­sait un ac­ci­dent de­vant la gar­de­rie si­tuée sur la rue Saint-jean-bap­tiste.

« Une de nos édu­ca­trices quit­tait et était al­lée cher­cher sa voi­ture de l’autre cô­té de la rue. Lors­qu’elle pas­sait de­vant la gar­de­rie, elle a vu des pa­rents vou­loir tra­ver­ser pour al­ler cher­cher leur en­fant, elle s’est donc ar­rê­tée pour les lais­ser pas­ser et un au­to­bus sco­laire a heur­té sa voi­ture à l’ar­rière. Elle a été conduite à l’hô­pi­tal. Ç’au­rait pu être beau­coup plus grave », de dé­crire Mei­li Faille, di­rec­trice ad­jointe du CPE.

Cet ac­ci­dent est ve­nu aux oreilles du dé­pu­té et il l’a trans­mis au mi­nistre qui a im­mé­dia­te­ment fait dé­blo­quer le dos­sier et l’a mis sur le des­sus de la pile. « Nous avons le feu vert pour en­tre­prendre les tra­vaux de la phase 1 soit l’amé­na­ge­ment du sta­tion­ne­ment à cô­té de la gar­de­rie et la re­fonte de la cour ar­rière. Mais il a fal­lu un ar­ticle dans le jour­nal et un ac­ci­dent pour que ce­la bouge », in­dique la di­rec­trice ad­jointe.

Et l’ar­gent? « Nous avons l’ar­gent pour réa­li­ser les deux pro­jets, et ce, sans de­man­der de l’aide du mi­nis­tère. Ce­la fait as­sez long­temps que les pa­rents se serrent ceinture », constate-t-elle. Lors de la séance du con­seil de la Ville de Rigaud, le per­mis de pour la réa­li­sa­tion des tra­vaux de la gar­de­rie a été ac­cor­dé.

MIS­SION AC­COM­PLIE?

Les abords de la gar­de­rie se­ront donc plus sé­cu­ri­taires dès cet au­tomne avec l’ar­ri­vée de ce sta­tion­ne­ment.

Mais le com­bat n’est pas ter­mi­né pour le CPE Les Tourterelles puis­qu’il reste à con­vaincre le mi­nis­tère des Trans­ports de di­mi­nuer la limite de vi­tesse dans ce sec­teur et peut-être aus­si d’y ajou­ter un pas­sage pié­ton­nier.

« Les gens roulent trop vite à cet en­droit. Les au­to­bus comme les au­to­mo­biles. S’il avait rou­lé moins vite, l’au­to­bus n’au­rait pas heur­té la voi­ture de notre édu­ca­trice », com­mente Mei­li Faille.

Cette der­nière croit que, pour les pa­rents, c’est un sou­la­ge­ment de sa­voir que tout se­ra ré­glé bientôt. « Tout le monde a été tou­ché par cet ac­ci­dent », avoue Mei­li Faille.

UN PLUS POUR LA SÉ­CU­RI­TÉ

Par ailleurs, la Mu­ni­ci­pa­li­té de Saint-po­ly­carpe a ré­cem­ment ins­tal­lé des af­fi­cheurs de vi­tesse sur son ter­ri­toire afin de sen­si­bi­li­ser les usa­gers de la route à la vi­tesse.

Ces af­fi­cheurs se­ront fré­quem­ment dé­pla­cés dans les di­verses rues. STÉ­PHANE FORTIER

JOUR­NA­LISTE

La ques­tion de la sé­cu­ri­té rou­tière est un en­jeu de­puis l’ou­ver­ture du CPE. PHO­TO VIVA MÉ­DIA

La mai­son si­tuée à cô­té du CPE se­ra dé­mo­lie sous peu. PHO­TO VIVA MÉ­DIA

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.