Da­van­tage de cy­clistes

L'Express d'Outremont - - ACTUALITÉS - FRÉ­DÉ­RIC LA­CROIX-COU­TURE fre­de­ric.la­croix-cou­ture@tc.tc

L’uti­li­sa­tion du vé­lo pour se rendre au tra­vail gagne en po­pu­la­ri­té à Ou­tre­mont. Le nombre de per­sonnes qui pé­dalent de la mai­son jus­qu’à leur lieu d’em­ploi a bon­di de 66% en l’es­pace de cinq ans.

L’ar­ron­dis­se­ment est l’en­droit dans la grande ré­gion de Mon­tréal qui a connu la plus forte pro­gres­sion de sa pro­por­tion de tra­vailleurs-cy­clistes entre 2011 et 2016.

En com­pa­rai­son avec les autres types de modes de tran­sports, la part du vé­lo comme moyen de dé­pla­ce­ment vers le bou­lot a grim­pé de 3,1 % à Ou­tre­mont, se­lon les don­nées du der­nier re­cen­se­ment de Sta­tis­tique Ca­na­da, com­pi­lées par la Com­mu­nau­té mé­tro­po­li­taine de Mon­tréal (CMM).

Cette ten­dance à la hausse s’ob­serve dans d’autres ar­ron­dis­se­ments cen­traux de la mé­tro­pole tels que le Pla­teau-Mont-Royal et Ro­se­mont-la-Pe­tite-Pa­trie.

« Ce sont des quar­tiers bien des­ser­vis sur le plan des pistes cy­clables et éga­le­ment en sta­tions BIXI », ex­plique le conseiller en re­cherche en po­li­tiques et in­ter­ven­tions de dé­ve­lop­pe­ment à la CMM, Phi­lippe Ri­vet.

Les chiffres de la CMM ré­vèlent que 88 % des na­vet­teurs em­prun­tant le vé­lo par­courent moins de 7 km pour al­ler au tra­vail, ce qui pour­rait ex­pli­quer la po­pu­la­ri­té de ce mode de trans­port dans ces quar­tiers qui sont à proxi­mi­té du centre-ville.

TRANS­PORT EN COM­MUN

L’aug­men­ta­tion du nombre de cy­clistes semble s’être faite au dé­tri­ment du mé­tro et de l’au­to­bus, dont la pro­por­tion d’usa­gers a bais­sé de deux points.

« Pro­ba­ble­ment que pour cer­tains tra­vailleurs d’Ou­tre­mont, le vé­lo s’avère peut-être une al­ter­na­tive plus ra­pide et ef­fi­cace que le trans­port en com­mun », sou­tient M. Ri­vet.

Dans l’ar­ron­dis­se­ment, l’uti­li­sa­tion du mé­tro ou de l’au­to­bus oc­cupe tou­jours le deuxième rang. L’au­to de­meure tou­te­fois le prin­ci­pal mode de trans­port avec une part de 43 %.

Avec 750 usa­gers, la bi­cy­clette ar­rive en qua­trième place der­rière la marche.

TRAN­SPORTS.

TRA­VAIL À FAIRE

Vé­lo Qué­bec trouve en­cou­ra­geant de voir da­van­tage de tra­vailleurs em­prun­tant la bi­cy­clette. Tou­te­fois, l’or­ga­nisme es­time que d’autres in­ves­tis­se­ments sont né­ces­saires pour amé­lio­rer la convi­via­li­té du ré­seau cy­clable et ain­si at­ti­rer d’autres adeptes.

« On a be­soin de mettre en place des axes struc­tu­rants qui vont me­ner vers le centre-ville qui est un pôle d’in­té­rêt im­por­tant pour les tra­vailleurs. Il y a beau­coup de tra­vail à faire », men­tionne la pré­si­dente-di­rec­trice gé­né­rale de Vé­lo-Qué­bec, Su­zanne La­reau.

Elle donne en exemple la piste du che­min de la Côte-Sainte-Ca­the­rine qui prend fin avant les in­ter­sec­tions du bou­le­vard Mont-Royal et de l’ave­nue du Parc.

«C’est ex­trê­me­ment non-convi­vial quand on se dé­place à pied ou à vé­lo. Une fois que la Ville va avoir re­vu ça, pour les gens d’Ou­tre­mont ça va être un beau lien vers la piste de l’ave­nue du Parc qui mène jus­qu’au centre-ville », dit-elle.

Dans son plan de di­rec­teur du Ré­seau vé­lo mé­tro­po­li­tain, la CMM sou­haite que la part mo­dale du vé­lo dans la grande ré­gion de Mon­tréal at­teigne 3,8 % en 2031. Il se si­tue en ce mo­ment à 2,1 %.

mettre le « Source : Com­mu­nuau­té mé­tro­po­li­taine de Mon­tréal » avec le ta­bleau

(Pho­to : TC Me­dia – Isa­belle Ber­ge­ron)

Le nombre d’Ou­tre­mon­tais pre­nant le vé­lo pour al­ler au tra­vail est pas­sé de 450 à 750 entre 2011 et 2016.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.