Un tour du monde avec Richard Abel

Em­bar­que­ment à Saint-lin-lau­ren­tides

L'Express Montcalm - - ACTUALITÉS - SA­RAH ELI­SA­BETH AU­BRY

CHAN­SON. Avec 38 ans de car­rière dans le monde mu­si­cal, de nom­breux prix rem­por­tés et une pas­sion in­dé­niable pour la scène, Richard Abel conti­nue de trans­mettre le bon­heur par sa mu­sique. Le 6 mai pro­chain, il pro­pose un voyage au­tour du monde en mé­lo­dies et en chan­sons, à la salle l’opale de Saint-lin-lau­ren­tides.

Richard Abel a été le pre­mier ar­tiste qué­bé­cois à inau­gu­rer le nou­vel am­phi­théâtre de La­val nom­mé la Place Bell. Il s’est éga­le­ment pro­duit au Centre Bell, à la Place des Arts, au Ca­si­no de Montréal et bien­tôt en 2019, au Centre Vi­déo­tron. Il se dé­crit comme un pia­niste « en­ter­tai­ner » qui donne tout un « show ».

« Dans la tête des gens, pia­no est sou­vent as­so­cié à ré­ci­tal. Mais ce n’est pas ça. J’en­tends ce­la de­puis 30 ans », aborde M. Abel. Maintes fois, ra­conte-t-il, les gens s’ima­ginent qu’il s’agit d’un ré­ci­tal de pia­no, alors quand ils as­sistent à une re­pré­sen­ta­tion, ils sont sur­pris.

UNE DI­ZAINE D’AR­TISTES SUR SCÈNE

Ce­lui pour qui la tour­née s’achève dé­bar­que­ra à Saint-lin-lau­ren­tides ac­com­pa­gné d’une di­zaine d’ar­tistes et de mu­si­ciens. En­semble, ils ex­plo­re­ront dif­fé­rents styles mu­si­caux, pas­sant des Beatles au groupe my­thique ABBA, à un ma­ria­chi qui ajoute sa cou­leur et qui donne en­vie au pu­blic de plon­ger au coeur du Mexique.

« De voir les gens avoir du plai­sir, chan­ter, ta­per dans les mains et sou­rire, puis ap­pré­cier ce que l’on fait, ça ap­porte beau­coup », men­tionne ce­lui qui per­çoit la mu­sique comme un par­tage. «C’est sûr que j’aime ça jouer seul chez moi, mais ce n’est pas pa­reil de le faire de­vant un pu­blic. »

Il se re­mé­more avoir dé­jà en­ga­gé un chan­teur qui avait per­du cette flamme et qui était désa­bu­sé. Le pu­blic at­ten­dait un rap­pel de sa part et il n’est ja­mais re­ve­nu pour prendre les ac­cla­ma­tions. Il es­père de tout coeur ne pas se rendre à un tel mo­ment dans sa vie. Il confesse avoir hâte de jouer à la salle l’opale pour se sen­tir proche des spec­ta­teurs et pour le plai­sir de se don­ner à 100 % avec son art.

L’ORI­GINE DE LA MU­SIQUE

Ha­bi­tué à bai­gner dans le monde de la mu­sique, l’ar­tiste a été ins­pi­ré à en jouer grâce à sa mère. « J’étais tout pe­tit et ce­la me fas­ci­nait. Le son du pia­no, ça fait par­tie des beaux mo­ments de ma vie », fait-il part. « Le pia­no était sy­no­nyme de paix, d’ar­rêt de chi­cane, de bon­heur et d’har­mo­nie », ajoute-t-il.

De­puis son pre­mier 45 tours, lan­cé en 1980, il n’a ces­sé de se pro­duire de­puis et compte à son ac­tif trois 45 tours, quatre DVD et un al­bum ori­gi­nal, ce qui lui a va­lu la vente de plus d’un mil­lion d'exem­plaires. Il es­père main­te­nant faire connaître son ta­lent ailleurs dans le monde, no­tam­ment par la tra­duc­tion de ses textes.

UNE LI­BÉ­RA­TION

Ai­dé par le jour­na­liste De­nis-mar­tin Cha­bot, M. Abel a dé­ci­dé de réa­li­ser sa bio­gra­phie nom­mée «Mon his­toire en noir et blanc», pour dé­voi­ler une par­tie de sa vie. Il aborde no­tam­ment le su­jet de ce fa­meux gain d’un mil­lion de dol­lars, qu’il a raf­flé il y a quelques an­nées. Plu­sieurs per­sonnes lui en parlent tou­jours, lui rap­pe­laient la chance qu’il a eu. « Si tu sa­vais tout ce que j’ai dû faire pour ar­ri­ver là. Tu au­rais peut-être une autre opi­nion de moi », par­tage-t-il à ce su­jet.

Richard Abel s’ar­rête à la Salle l’opale de Saint-lin­lau­ren­tides le di­manche 6 mai, à 14h. Billet : 35 $ - Ré­ser­va­tion : 450 439-3434 ou https://sal­leo­pale. com/event/richard-abel/

(Pho­to gra­cieu­se­té – Richard Abel)

Avant de ter­mi­ner sa tour­née, Richard Abel s’ar­rête à la Salle l’opale à Saint-lin­lau­ren­tides.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.