De l’ombre à la lu­mière

L'Express Ottawa - - SPORTS -

Au cours des 15 der­nières an­nées, l’hô­pi­tal Mont­fort est pas­sé par tous les états d’âme.

Pro­mis à la fer­me­ture en 1997, l’hô­pi­tal connaît alors une «phase de sur­vie», comme l’a dé­fi­ni le pré­sident-di­rec­teur gé­né­ral de l’hô­pi­tal Mont­fort, le Dr Ber­nard Le­duc.

«Les em­ployés, qui ont fait preuve d’une grande fi­dé­li­té et d’un grand pro­fes­sion­na­lisme tout au long de la crise, se sont ser­rés la cein­ture pen­dant toutes ces an­nées. Si l’hô­pi­tal a sur­vé­cu, il le doit à son per­son­nel, ses mé­de­cins et ses in­fir­mières. Il y avait un grand risque de dé­parts mas­sifs qui au­rait eu un grave im­pact sur les ser­vices of­ferts et donc sur la sur­vie de l’hô­pi­tal».

En 1999, puis en 2001, la cause S.O.S Mont­fort triomphe de­vant les tri­bu­naux. Mais la «phase de sur­vie» dure jus­qu’au 1er fé­vrier 2002, quand le gou­ver­ne­ment pro­vin­cial dé­cide fi­na­le­ment de tour­ner la page et de ne pas por­ter l’af­faire en Cour su­prême.

Pen­dant ces cinq longues an­nées, l’hô­pi­tal Mont­fort a pris du re­tard. Alors qu’une cam­pagne d’in­ves­tis­se­ments mas­sifs en équi­pe­ments et en in­fra­struc­tures s’est dé­rou­lée à tra­vers l’on­ta­rio dans le sec­teur de la san­té, Mont­fort n’a pas été convié au ban­quet.

«Une fois que l’hô­pi­tal a été as­su­ré de sur­vivre, il a fal­lu pas­ser à une phase de pla­ni­fi­ca­tion afin d’éva­luer la place que de­vait oc­cu­per l’hô­pi­tal Mont­fort dans la ré­gion d’ot­ta­wa. Nous de­vions aus­si faire des ajus­te­ments fi­nan­ciers car la si­tua­tion était ser­rée», ra­conte le Dr Le­duc.

L’étude me­née jus­qu’en 2006 jette les bases du nou­veau Mont­fort, un pro­jet d’agran­dis­se­ment et de ré­no­va­tion vi­sant à mieux ser­vir les pa­tients et ré­pondre à leurs be­soins.

La pre­mière pel­le­tée de terre sym­bo­lique se tient le 5 juin 2006. Et quatre an­nées plus tard, en juin 2010, les em­ployés peuvent en­trer dans leurs nou­veaux lo­caux.

Avec ses nou­veaux lo­caux spa­cieux et mo­dernes, l’hô­pi­tal Mont­fort fait plus que dou­bler sa su­per­fi­cie, qui at­teint au­jourd’hui 750 000 pieds car­rés. L’hô­pi­tal passe de 150 lits à 293 lits et de 600 à 1600 em­ployés, dont 300 mé­de­cins. Chaque an­née, ses ur­gences comptent jus­qu’à 50 000 vi­sites.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.