Le NPD choi­sit son can­di­dat dans Ottawa-Va­nier

L'Express Ottawa - - ACTUALITÉS - Sé­bas­tien Pier­roz se­bas­tien.pier­roz@tc.tc

La mi­nistre dé­lé­guée aux Af­faires fran­co­phones, Ma­de­leine Meilleur, de­vra dé­sor­mais comp­ter sur un nou­vel op­po­sant dans Ottawa-Va­nier. Le ré­sident du sec­teur Her­vé Ngam­bi vient d’être in­ves­ti can­di­dat du NPD dans la cir­cons­crip­tion.

Se­lon ce qu’a ap­pris L’Ex­press d’Ottawa, les re­pré­sen­tants du par­ti ont dé­si­gné leur can­di­dat le week-end der­nier au terme d’une course à trois. Long­temps pres­sen­ti pour la no­mi­na­tion, Cam Holm­strom se se­rait re­ti­ré dans les der­niers jours pour sou­te­nir Her­vé Ngam­bi. Ce der­nier l’a fi­na­le­ment em­por­té haut la main contre son autre ad­ver­saire, Mau­ri­cio Oli­vares.

«J’avais beau­coup plus d’ap­puis que Cam Holm­strom, ex­plique le nou­veau re­pré­sen­tant. Je vais dé­mar­rer bien­tôt les ren­contres avec les ré­si­dents de Va­nier. Je compte bien battre Ma­de­leine Meilleur lors de la pro­chaine élec­tion.»

M. Ngam­bi a dé­jà ré­ser­vé ses pre­mières flèches pour la dé­pu­tée. «Je trouve ré­vol­tant qu’elle ne se soit ja­mais pro­non­cée clai­re­ment en fa­veur d’une uni­ver­si­té fran­co-on­ta­rienne. On ne doit pas lais­ser les Fran­co-On­ta­riens par­tir faire leurs études au Qué­bec.»

De fa­çon plus lo­cale, le can­di­dat juge la cri­mi­na­li­té comme un pro­blème en­core «im­por­tant» dans la cir­cons­crip­tion. «Pour en­di­guer la cri­mi­na­li­té, il faut créer des em­plois dans Ottawa-Va­nier. Le gou­ver­ne­ment doit se por­ter ga­rant d’un sys­tème de prêts qui dé­ve­lop­pe­raient les pe­tites et moyennes en­tre­prises dans le sec­teur. Une bou­lan­ge­rie par exemple au­rait sa place ici, mais on ne donne pour l’ins­tant pas beau­coup aux ré­si­dents pour la créer.»

Né au Ca­me­roun, cet in­gé­nieur a im­mi­gré au Ca­na­da il y a une ving­taine d’an­nées. Il est no­tam­ment di­plô­mé en ma­thé­ma­tiques ain­si que

Châ­teau-fort li­bé­ral

de l‘École Po­ly­tech­nique de Mon­tréal en gé­nie mé­ca­nique et dé­ve­lop­pe­ment du­rable, où il a éga­le­ment ob­te­nu un cer­ti­fi­cat d’études su­pé­rieures en En­tre­pre­neu­riat tech­no­lo­gique et In­no­va­tion. Tou­jours est-il que le NPD au­ra fort à faire pour dé­lo­ger les li­bé­raux dont la pré­sence dans Ot­ta­waVa­nier de­meure his­to­rique. En poste de­puis 2003, Ma­de­leine Meilleur y a tou­jours ob­te­nu un score su­pé­rieur à 50% au cours des trois élec­tions pro­vin­ciales sous son man­dat. Lors de la der­nière en 2011, Paul Étienne Laliberté-Tipple du NPD était ar­ri­vé en troi­sième po­si­tion avec 19,6% des voix.

«C’est vrai que beau­coup d’im­mi­grants à Va­nier votent pour les li­bé­raux, concède M. Ngam­bi. À nous de les convaincre cette fois-ci.»

Dans l’hy­po­thèse d’élec­tions pro­vin­ciales, tou­jours d’ac­tua­li­té du fait que le gou­ver­ne­ment li­bé­ral de Kathleen Wynne de­meure mi­no­ri­taire, les pro­gres­sistes-conser­va­teurs s’étaient do­tés d’un can­di­dat dans ce sec­teur dès fé­vrier en la per­sonne de Mar­tin For­get, un ex­pert-conseil ba­sé à To­ron­to.

Le can­di­dat Her­vé Ngam­bi a été dé­si­gné en fin de semaine der­nière.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.