Coup d’en­voi des tra­vaux du train lé­ger

L'Express Ottawa - - ACTUALITÉS - Sé­bas­tien Pier­roz

La construc­tion du tun­nel du sys­tème de train lé­ger sur rail de la Ligne de la Con­fé­dé­ra­tion est lan­cée de­puis la fin de semaine der­nière.

Ces tra­vaux d’ex­ca­va­tion au­ront pour mis­sion la construc­tion d’un im­por­tant tun­nel au centre-ville de 2,5 km qui re­lie­ra les sec­tions de l’est et de l’ouest de la Ligne de la Con­fé­dé­ra­tion.

Le maire Jim Wat­son ain­si que quelques élus ont fait équipe pour ache­ver l’as­sem­blage de la pre­mière ma­chine de tra­çage, le très gros en­gin qui ser­vi­ra à creu­ser le tun­nel et les sta­tions du centre-ville.

«La Ligne de la Con­fé­dé­ra­tion va fa­ci­li­ter les dé­pla­ce­ments quo­ti­diens des na­vet­teurs et ré­duire la conges­tion rou­tière et la pol­lu­tion de l’air sec­teur», a fait savoir le dé­pu­té fé­dé­ral Royal Ga­li­peau.

Les tra­vaux de construc­tion se fi­na­li­se­ront avec la mise en ser­vice en 2018 quelque temps après le 150e an­ni­ver­saire de la Con­fé­dé­ra­tion. Le cir­cuit por­te­ra le nom de Ligne de la Con­fé­dé­ra­tion.

Au to­tal, la Ville de­vrait par­ti­ci­per à hau­teur de 900 mil­lions de dol­lars dans le pro­jet. Le pro­vin­cial et le fé­dé­ral don­ne­ront 600 mil­lions de dol­lars cha­cun.

Lorsque la construc­tion se­ra ache­vée, le réseau pour­ra trans­por­ter plus de 10 000 per­sonnes par heure par di­rec­tion pen­dant l’heure de pointe du ma­tin. Ce­la de­vrait ré­duire d’en­vi­ron 15 mi­nutes le temps de dé­pla­ce­ment moyen des usa­gers du trans­port en com­mun chaque jour.

Ce dé­but des tra­vaux coïn­cide avec la dé­cla­ra­tion de Jim Wat­son voi­là quelques jours se­lon la­quelle le train lé­ger de­vrait être pro­lon­gé vers l’est, l’ouest et le sud d’Ottawa à rai­son de 35 ki­lo­mètres de voie ferroviaire et 19 nou­velles sta­tions ce qui ré­dui­rait se­lon la Ville les temps de dé­pla­ce­ment et amé­lio­re­rait la pro­duc­ti­vi­té.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.