«Kathleen Wynne est une fière fran­co­phile»

L'Express Ottawa - - VIE COMMUNAUTAIRE -

J’ai­me­rais ré­pondre à l’ar­ticle in­ti­tu­lé «Dixième an­ni­ver­saire pour Ma­de­leine Meilleur», pa­ru le 22 oc­tobre. Je tiens d’abord à re­mer­cier notre grande fa­mille fran­coon­ta­rienne du fond du coeur pour son bel hom­mage à l’oc­ca­sion du 10e an­ni­ver­saire de ma no­mi­na­tion comme mi­nistre dé­lé­guée aux Af­faires fran­co­phones.

L’On­ta­rio fran­çais a fait un très beau bout de che­min de­puis 2003, et ce grâce à l’en­ga­ge­ment de notre gou­ver­ne­ment. Nos réa­li­sa­tions sont nom­breuses: la créa­tion du Com­mis­sa­riat aux ser­vices en fran­çais, l’adop­tion d’un rè­gle­ment sur la pres­ta­tion de ser­vices en fran­çais par un tiers pour le compte d’or­ga­nismes gou­ver­ne­men­taux, l’in­dé­pen­dance de TFO et les in­ves­tis­se­ments mas­sifs dans nos sys­tèmes d’édu­ca­tion de langue fran­çaise à l’élé­men­taire, au se­con­daire et au post­se­con­daire. J’es­père que dans ses nou­velles fonc­tions Mme MacLeod por­te­ra plus at­ten­tion aux Af­faires fran­co­phones et se­ra té­moin des avan­cées ma­jeures de la fran­co­pho­nie en On­ta­rio.

Certes, il nous reste du tra­vail à faire. Mais je conti­nue à être aus­si ani­mée, car con­trai­re­ment à ce que dit Mme Gélinas, je suis sou­te­nue dans mes fonc­tions par notre nou­velle pre­mière mi­nistre, Kathleen Wynne, qui est une avo­cate in­con­tes­table des fran­co­phones et une très grande fran­co­phile. Je bé­né­fi­cie de son ap­pui in­dé­fec­tible tout comme j’ai bé­né­fi­cié de l’ap­pui in­dé­fec­tible du pre­mier mi­nistre McGuin­ty. Je suis convain­cue que le lea­der­ship de Mme Wynne nous per­met­tra de conti­nuer à pro­gres­ser.

Ma­de­leine Meilleur

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.