Banques ali­men­taires: les de­mandes grimpent en flèche

L'Express Ottawa - - VIE COMMUNAUTAIRE - Sé­bas­tien Pier­roz se­bas­tien.pier­roz@tc.tc

Les den­rées ali­men­taires connaissent une de­mande gran­dis­sante au sein des banques ali­men­taires d’Ottawa.

«La de­mande est bien plus éle­vée que l’an pas­sé, es­time Mi­chael Ho­ward de la Banque ali­men­taire d’Ottawa. Les prix de la nour­ri­ture et le coût de la vie ne sont pas étran­gers à ce­la.»

D’après les der­nières don­nées de la Banque ali­men­taire d’Ottawa, les de­mandes de nour­ri­tures ont aug­men­té de 5,5%, et ce pour la pé­riode de mars 2011 à mars 2012.

Le son de cloche est quelque peu identique à la Ka­na­ta Food Cup­board. La banque ali­men­taire, si­tuée dans l’ouest d’Ottawa, dit en­re­gis­trer éga­le­ment «une hausse nette de ses de­mandes», même si le phé­no­mène est dé­jà connu de­puis «plu­sieurs an­nées».

Au prin­temps der­nier, l’as­so­cia­tion dé­cla­rait être en proie à son pre­mier dé­fi­cit en rai­son d’une baisse des dons mo­né­taires et d’une aug­men­ta­tion du nombre de fa­milles dans le be­soin.

Même chose du cô­té des étu­diants de l’Uni­ver­si­té d’Ottawa, la pré­si­dente de la Fé­dé­ra­tion étu­diante de l’Uni­ver­si­té d’Ottawa (FÉUO) Anne-Ma­rie Roy af­fir­mait ré­cem­ment qu’«un dixième des étu­diants de l’Uni­ver­si­té d’Ottawa ont eu re­cours à la banque ali­men­taire à 2012».

Des at­tentes…et des vols

Dans ces condi­tions, les cam­pagnes de fi­nan­ce­ment pour le temps des fêtes comme le dé­jeu­ner Flo­con de neige or­ga­ni­sé en dé­cembre par la banque ali­men­taire Par­tage Va­nier ap­pa­raissent comme des au­baines. «C’est né­ces­saire, car les dons de la com­mu­nau­té que ce soit sous forme de nour­ri­ture ou d’ar­gent ont bais­sé de fa­çon im­por­tante, dé­plo­rait ré­cem­ment Mi­chel Gervais, di­rec­teur gé­né­ral du Centre des ser­vices com­mu­nau­taires Va­nier. On parle d’un tiers de dons en nour­ri­ture en moins pour la pé­riode 2013.»

Triste his­toire ra­con­tée au mo­ment du lan­ce­ment du dé­jeu­ner par le di­rec­teur, les tuyaux en cuivre si­tués à l’ex­té­rieur du Centre des ser­vices et as­su­rant le sys­tème de re­froi­dis­se­ment de l’éta­blis­se­ment ont été ar­ra­chés et vo­lés au cours de l’an­née. «Le cuivre a une cer­taine va­leur et les gens sont de plus en plus dans le be­soin.»

Tou­jours est-il qu’il fau­dra at­tendre le mois de dé­cembre pour connaitre la mo­bi­li­sa­tion des ré­si­dents dans une par­tie des banques ali­men­taires. Mal­gré une an­née 2012 dif­fi­cile, en­vi­ron 95 563 pro­duits ali­men­taires non pé­ris­sables et 22 076 dol­lars en cou­pons avaient été fi­na­le­ment amas­sés par la Banque ali­men­taire d’Ottawa.

(Photo: ar­chives)

Les den­rées ali­men­taires sont pré­sen­te­ment re­cher­chées pour ai­der les plus dé­mu­nis.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.