Va­nier «Quar­tier fran­co­phone»: une idée au point mort

L'Express Ottawa - - ACTUALITÉS - Sé­bas­tien Pier­roz se­bas­tien.pier­roz@tc.tc

Près d’un an après son an­nonce, l’idée de don­ner à Va­nier une éti­quette «quar­tier fran­co­phone» bat sé­rieu­se­ment de l’aile.

Entre la Ville d’Ottawa et l’As­so­cia­tion des mar­chands du quar­tier Va­nier, les dis­cus­sions sont dé­sor­mais au point mort sur l’in­ten­tion d’of­frir au quar­tier Va­nier un mo­dèle sem­blable à ce­lui du Lit­tle Ita­ly sur la rue Pres­ton et du quar­tier chi­nois sur Som­mer­set, d’après ce qu’avait ap­pris L’Ex­press d’Ot­taa en pri­meur.

Se­lon Re­née Ber­trand, ges­tion­naire des ser­vices en fran­çais à la Ville d’Ottawa, il y a do­ré­na­vant «une perte d’ap­pé­tit évi­dente» pour l’idée. «Lors du Fo­rum du quar­tier Va­nier en 2012, nous avions son­dé le ter­rain pour savoir si la com­mu­nau­té était in­té­res­sée par un pro­jet spé­cial in­cluant no­tam­ment un qua­dri­la­tère, sy­no­nyme d’une dé­li­mi­ta­tion de quar­tier. La com­mu­nau­té fran­co­phone n’a tout sim­ple­ment pas don­né suite.»

En cas d’ac­cord, la com­mu­nau­té fran­co­phone de­vait em­bar­quer et pré­sen­ter un dos­sier étof­fé aux res­pon­sables du dé­ve­lop­pe­ment éco­no­mique à l’hô­tel de ville d’Ottawa.

«On a eu ef­fec­ti­ve­ment des dis­cus­sions avec des groupes com­mu­nau­taires, pré­cise Mark Ka­lus­ki, pré­sident de l’As­so­cia­tion des mar­chands du quar­tier Va­nier. C’est la Ville

qui est res­pon­sable.»

Grogne des com­mer­çants

Mais plus en­core pour le res­pon­sable, le dés­in­té­rêt sur cette l’idée trouve une par­tie de sa source chez les com­mer­çants du sec­teur Va­nier. «Une par­tie d’entre eux ne sont tout sim­ple­ment pas d’ac­cord. Ils ont des doutes.»

Le conseiller du quar­tier de Ri­deau-Va­nier Ma­thieu Fleu­ry s’in­ter­roge quant à lui sur la per­ti­nence du pro­jet avec en fi­li­grane l’enjeu com­mer­cial. «Le concept est bon, mais nous de­vons re­con­naitre l’his­toire de la Basse-Ville en éta­blis­sant un qua­dri­la­tère pré­cis. Sur le che­min Mon­tréal, il y’a très peu de com­merces fran­co­phones. Il faut être lo­gique.»

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.