Et ces livres qu’on nous fait lire?

L'Express Ottawa - - VIE COMMUNAUTAIRE -

oi­ci les opinions var iées d’élèves de dif­fé­rents ni­veaux de l’École se­con­daire pu­blique Gi­sèle-La­londe sur les livres qu’ils étu­dient dans leurs cours de langue.

«Je pense que ces livres sont écrits par le même genre de per­sonne car les styles sont si­mi­laires, ce qui offre peu de va­rié­té».

«Je crois que les livres sont bien choi­sis car ils ont un su­jet et une his­toire et parce qu’ils sont en lien avec le cours».

«Je pense que les livres sont bons et bien choi­sis aus­si. C’est un mé­lange de vieux et de nou­veau, comme Sha­kes­peare et The Hun­ger Games. Ce­la garde les élèves in­té­res­sés».

XV«Je crois que ce sont des ro­mans en­nuyants. Les livres de­vraient être plus ex­ci­tants. L’école de­vrait ache­ter de nou­velles édi­tions des livres exis­tants, pour rem­pla­cer les livres qui sont vieux et dé­té­rio­rés».

«Je pense que ce sont des livres com­muns, mais bons et in­té­res­sants. Ce­pen­dant, ils sont dif­fi­ciles à ap­pré­cier quand il y a un pro­jet ou une dis­ser­ta­tion qui les suit».

«Les livres sont an­ciens. On a chan­gé notre vi­sion de ce qu’est un livre «clas­sique». Les élèves ont plus de dif­fi­cul­tés à s’iden­ti­fier aux per­son­nages ain­si qu’à com­prendre les si­tua­tions d’époques qui ne sont pas la nôtre».

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.