Fait fran­co­phone: le Rouge et Noir ne veut pas ré­pé­ter les er­reurs des Re­ne­gades

L'Express Ottawa - - SPORTS - An­to­ny Da Sil­va-Ca­si­mi­ro an­to­ny.da­sil­va­ca­si­mi­ro@tc.tc

Le Rouge et Noir d’Ottawa en­ta­me­ra of­fi­ciel­le­ment ses ac­ti­vi­tés en 2014 et l’or­ga­ni­sa­tion en­tend por­ter une at­ten­tion par­ti­cu­lière à la clien­tèle fran­co­phone.

Ce ne se­ra pas la pre­mière fois qu’une équipe d’Ottawa fe­ra par­tie de la Ligue ca­na­dienne de foot­ball. Les Rough­ri­ders ont exis­té de1876 à 1996. Six ans après leur dis­pa­ri­tion, les Re­ne­gades ont pris le relais pen­dant une courte pé­riode, sus­pen­dant leurs ac­ti­vi­tés en 2006.

Le di­rec­teur des re­la­tions avec les mé­dias du Rouge et Noir, Barre Camp­bell, ne le cache pas: avoir sno­bé les par­ti­sans fran­co­phones a cau­sé la perte de la jeune for­ma­tion. Il fai­sait lui- même par­tie de l’or­ga­ni­sa­tion des Re­ne­gades. Cette fois-ci, pas ques­tion de ré­pé­ter les mêmes er­reurs, af­firme-t-il.

«On sait qu’il y a beau­coup de par­ti­sans de foot­ball à Ga­ti­neau et on va mettre l’éner­gie né­ces­saire pour les at­ti­rer. On sait aus­si qu’il y a beau­coup de fans des Alouettes de Mon­tréal. Notre ob­jec­tif n’est pas né­ces­sai­re­ment de faire chan­ger leur al­lé­geance», men­tionne M. Camp­bell.

L’or­ga­ni­sa­tion a ci­blé quelques lieux pour éta­blir une connexion avec les ama­teurs de la rive qué­bé­coise. Elle vi­si­te­ra entre autres les écoles ain­si que les centres com­mer­ciaux de la ré­gion.

La nou­velle or­ga­ni­sa­tion veut pen­ser aux fran­co­phones.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.