Nou­velle cli­nique à L’Île-Bi­zard

L'Hebdo Journal - Cités Nouvelles - - ACTUALITÉS - FRAN­ÇOIS LE­MIEUX fran­cois.le­mieux@tc.tc

Dans moins d’une se­maine ou­vri­ra à L’Île-Bi­zard une cli­nique de ré­adap­ta­tion avec des ser­vices d’or­tho­pho­nie, d’er­go­thé­ra­pie et de zoo­thé­ra­pie. La fon­da­trice de cet or­ga­nisme à but non lu­cra­tif, Joa­nie Hu­bert, cherche à re­cru­ter un psy­cho­logue ain­si que des bé­né­voles in­té­res­sés à s’im­pli­quer dans le conseil d’ad­mi­nis­tra­tion.

Si­tuée sur le bou­le­vard Chè­vre­mont près de Jacques-Bi­zard, la nou­velle cli­nique se spé­cia­li­se­ra dans le trai­te­ment des en­fants et ado­les­cents souf­frant de troubles du spectre de l’au­tisme.

« En fai­sant notre amé­na­ge­ment, on a vrai­ment pen­sé à leurs be­soins. On a chan­gé tous les néons pour des lu­mières en­cas­trées. On va être équi­pé au ni­veau du ma­té­riel spé­cia­li­sé pour ac­cueillir cette clien­tèle, dont une ba­lan­çoire pla­te­forme au ni­veau pro­prio­cep­tif, qui les aide à sen­tir leur corps et les apaise », in­dique Mme Hu­bert.

Les in­ter­ve­nants de la cli­nique trai­te­ront aus­si des per­sonnes at­teintes de dé­fi­cience in­tel­lec­tuelle, des jeunes ayant un trouble d’ac­qui­si­tion de la co­or­di­na­tion, des en­fants mal­adroits, ayant de la dif­fi­cul­té à s’or­ga­ni­ser ou qui ont des pro­blèmes de mo­tri­ci­té.

Les per­sonnes at­teintes de troubles dé­ve­lop­pe­men­taux du lan­gage, bé­gaie­ment, dys­lexie, dys­or­tho­gra­phie et de dif­fi­cul­tés en ma­thé­ma­tiques pour­ront aus­si re­ce­voir des trai­te­ments.

IN­TER­VEN­TIONS

Mme Hu­bert compte aus­si mi­ser sur plu­sieurs types d’in­ter­ven­tions pour fa­vo­ri­ser un meilleur ac­cès, dont les groupes de pa­rents, les ate­liers pa­rents-en­fants, les sous-groupes d’in­ter­ven­tion et avoir re­cours à un tech­ni­cien en édu­ca­tion spé­cia­li­sée.

Mme Hu­bert af­firme qu’elle uti­li­se­ra une ap­proche com­mu­nau­taire dans ses ta­rifs, de fa­çon à ga­ran­tir un ac­cès fa­cile aux soins.

Afin de fi­nan­cer cer­tains ser­vices de base gra­tuits et éven­tuel­le­ment en of­frir d’autres plus spé­cia­li­sés à moindre coût et même gra­tui­te­ment, Mme Hu­bert en­tend pré­le­ver un mon­tant cor­res­pon­dant à 5 % du prix pour chaque in­ter­ven­tion fac­tu­rée en cli­nique.

Les ser­vices se­raient di­vi­sés en trois types. Les ser­vices de pro­mo­tion, qui com­prennent les groupes de pa­rents, les ate­liers pa­rent-en­fant et le dé­pis­tage sont pour tous.

Pour les en­fants à risque ou qui pré­sentent dé­jà des dif­fi­cul­tés, on pré­voit des ate­liers et des in­ter­ven­tions en sous-groupe.

En­fin, des ser­vices spé­cia­li­sés sont dis­po­nibles pour les per­sonnes ayant be­soin d’une éva­lua­tion plus pous­sée. Les in­ter­ven­tions peuvent se faire de ma­nière in­di­vi­duelle, en sous-groupe, par un tech­ni­cien en ré­adap­ta­tion ou par un pro­fes­sion­nel ou in­ter­dis­ci­pli­naire.

(Pho­to: TC Me­dia – Fran­çois Le­mieux)

La nou­velle cli­nique, fon­dée par Joa­nie Hu­bert, est si­tuée sur le bou­le­vard Chè­vre­mont, près de Jacques-Bi­zard.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.