Tous unis pour la san­té men­tale

L'Hebdo Journal - Cités Nouvelles - - SPORTS - FRAN­ÇOIS LE­MIEUX fran­cois.le­mieux@tc.tc

SAN­TÉ. Élus lo­caux, po­li­ciers et tra­vailleurs de rue se sont don­né ren­dez-vous au cé­gep Gé­rald-Go­din, sa­me­di, afin de faire preuve de so­li­da­ri­té en­vers les per­sonnes at­teintes de troubles de san­té men­taux. Un mi­ni-tournoi de hockey-balle avec été or­ga­ni­sé à l’oc­ca­sion de la Se­maine na­tio­nale de la san­té men­tale, qui dé­bu­te­rait deux jours plus tard.

L’or­ga­nisme Pers­pec­tives com­mu­nau­taires en san­té men­tale (PCSM), qui or­ga­ni­sait l’évè­ne­ment, avait pour l’oc­ca­sion in­vi­té l’ex-joueur de la Ligue na­tio­nale de hockey (LNH), Georges La­raque et le co­mé­dien Benz An­toine.

Une séance de ré­seau­tage, lors de la­quelle le pu­blic a pu pro­fi­ter d’une séance pho­to avec M. La­raque, a pré­cé­dé le tournoi de hockey.

« On vou­lait dé­mon­trer une so­li­da­ri­té aux per­sonnes ayant des troubles de san­té men­tale. Le but c’est de bri­ser le stig­ma et dé­mon­trer que les po­li­ti­ciens, en­tre­prises ou or­ga­nismes com­mu­nau­taires et ci­toyens sont tous unis pour la même cause pour sur­mon­ter les dé­fis liés à la san­té men­tale », in­dique le di­rec­teur gé­né­ral de PCSM, Da­vid Ro­nay.

Quatre équipes de hockey-balle avaient été for­mées, dont une com­po­sée de po­li­ciers du Ser­vice de po­lice de la Ville de Mont­réal (SPVM). L’or­ga­nisme de tra­vail de rue Ac­tion jeu­nesse de l’Ouest-de-l’Île (AJOI) avait éga­le­ment une es­couade.

Quelques po­li­ti­ciens lo­caux s’étaient re­grou­pés pour for­mer une équipe. Par­mi eux, on re­trou­vait le maire de Pier­re­fonds-Rox­bo­ro, Di­mi­trios (Jim) Beis, le conseiller mu­ni­ci­pal de Dol­lard-des-Or­meaux, Mor­ris Ve­se­ly et le dé­pu­té fé­dé­ral de l’Ouest-de-l’Île, Frank Bay­lis.

STIG­MA

Des uti­li­sa­teurs de ser­vice de Pers­pec­tives com­mu­nau­taires en san­té men­tale (PCSM) avaient eux aus­si for­mé une équipe. PCSM offre de­puis une quin­zaine d’an­nées une ac­ti­vi­té de hockey-balle pour per­sonnes at­teintes de troubles de san­té men­tale, les mar­dis soirs.

« Une par­tie du pro­blème des troubles de san­té men­taux est le stig­ma qui s’y rat­tache. Alors que des per­sonnes du pu­blic, des po­li­ti­ciens, des ve­dettes peuvent en par­ler da­van­tage et par­ti­ci­per à un évè­ne­ment comme ce­lui-ci, ça nous aide dans notre com­bat », fait va­loir Mark Wal­ford, qui uti­lise les ser­vices de PCSM en plus de s’im­pli­quer dans l’or­ga­nisme.

De son cô­té, M. La­raque a im­mé­dia­te­ment ac­cep­té l’in­vi­ta­tion de PCSM lorsque contac­té ré­cem­ment.

« On en connaît tous des gens af­fec­tés par des troubles de san­té men­tale. Mais ils n’ont pas né­ces­sai­re­ment les res­sources ou l’aide vou­lue. C’est bien de pou­voir sen­si­bi­li­ser les gens, de leur dire qu’il y a des gens qui ont be­soin d’aide et qu’il y a des or­ga­nismes qui les aident. Ça me fait plai­sir de don­ner de la vi­si­bi­li­té à PCSM pour qu’ils puissent conti­nuer », sou­ligne-t-il.

PCSM offre des ser­vices à do­mi­cile aux adultes de 18 à 65 ans de l’Ouest-de-l’Île. Les in­ter­ven­tions sont no­tam­ment axées sur la ges­tion élé­men­taire de la vie telles que le bud­get, la nu­tri­tion, le lo­ge­ment et les ac­ti­vi­tés de la vie quo­ti­dienne.

L’or­ga­nisme en­seigne éga­le­ment des tech­niques de sur­vie pour la san­té men­tale, comme la re­con­nais­sance des symp­tômes, la ré­duc­tion du stress, le dé­ve­lop­pe­ment des com­pé­tences in­ter­per­son­nelles (la so­cia­li­sa­tion).

(Pho­to : Mé­tro Mé­dia – Rob Amyot)

Des uti­li­sa­teurs des ser­vices de PCSM ont af­fron­té une équipe for­mée de po­li­ti­ciens lo­caux pour la­quelle évo­luait aus­si l’an­cien de la LNH, Georges La­raque.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.