La pe­tite his­toire de l’Uni­fo­lié

L'Hebdo Journal - Cités Nouvelles - - ACTUALITÉS - RÉ­DAC­TION

Le dra­peau du Ca­na­da, qu’on ap­pelle en an­glais The Maple Leaf Flag (le dra­peau à la feuille d’érable) d’où la tra­duc­tion d’Uni­fo­lié, est le pa­villon na­tio­nal du pays. Il est le fruit de nom­breuses contri­bu­tions qui s’étendent sur plus d’un siècle.

Le pro­ces­sus pour ar­ri­ver au dra­peau tel qu’on le connaît a dé­bu­té en 1895, lors­qu’Ed­ward M. Chad­wick, pas­sion­né d’hé­ral­dique, a re­com­man­dé au gou­ver­ne­ment du Ca­na­da de do­ter le pays de son propre dra­peau, or­né d’une feuille d’érable.

Près de 30 ans plus tard, en 1925, un co­mi­té du Conseil pri­vé a com­men­cé à cher­cher de pos­sibles mo­dèles sans tou­te­fois ter­mi­ner son tra­vail. Lors­qu’un co­mi­té par­le­men­taire s’est vu confier le même man­dat en 1946, le Par­le­ment ne s’est ja­mais pro­non­cé sur les quelque 2 600 des­sins re­çus.

La ques­tion d’un dra­peau na­tio­nal dis­tinc­tif a été re­lan­cée en 1964 par le pre­mier mi­nistre Les­ter B. Pear­son. Un co­mi­té du Sé­nat et de la Chambre des com­munes a donc été for­mé pour lan­cer un nou­vel ap­pel de propositions.

CRÉA­TION

La feuille d’érable et le rouge ont tou­jours été le thème ré­cur­rent chez les ex­perts. En 1921, le rouge et le blanc sont de­ve­nus les cou­leurs of­fi­cielles du Ca­na­da par la pro­cla­ma­tion du roi George V.

Trois concepts avaient d’abord été re­te­nus. D’abord, un Red En­si­gn or­né de la fleur de lys et du dra­peau royal de l’Union.

Aus­si un dra­peau avec trois feuilles d’érable liées entre deux bandes bleues pro­po­sé par Alan Bed­doe, ca­pi­taine de vais­seau à la re­traite et conseiller hé­ral­dique de la Ma­rine royale ca­na­dienne. C’était le concept que pri­vi­lé­giait le co­lo­nel For­tes­cue Du­guid, hé­ral­diste et his­to­rien.

En­fin, l’idée d’un dra­peau ar­bo­rant une seule feuille d’érable sty­li­sée entre deux bandes rouges a res­sur­gi. C’est en 1919 que la sug­ges­tion avait été faite pour la pre­mière fois par le ma­jor gé­né­ral Sir Eu­gene Fi­set. Ce mo­tif est por­té par les ath­lètes olym­piques ca­na­diens de­puis 1904. Le même concept est à nou­veau pro­po­sé pour le dra­peau na­tio­nal par George Stan­ley en 1964.

John Ma­the­son, dé­pu­té on­ta­rien et se­cré­taire par­le­men­taire, a joué un rôle dé­ter­mi­nant dans la créa­tion et la sé­lec­tion du

dra­peau. Il a su­per­vi­sé et coor­don­né la re­cherche, puis il a pré­sen­té le mo­tif de l’Uni­fo­lié, main­te­nant an­cré dans l’his­toire de notre pays.

Le concept fi­nal de la feuille d’érable sty­li­sée a été créé par Jacques St-Cyr, les di­men­sions exactes du rouge et du blanc ont été pro­po­sées par George Bist et la des­crip­tion tech­nique de la teinte pré­cise de rouge a été dé­fi­nie par Gün­ter Wys­ze­cki.

Le dra­peau na­tio­nal du Ca­na­da a été adop­té par pro­cla­ma­tion de Sa Ma­jes­té la reine Eli­za­beth II. Il a fait sa pre­mière ap­pa­ri­tion le 15 fé­vrier 1965 lors d’une cé­ré­mo­nie d’inau­gu­ra­tion sur la Col­line du Par­le­ment. Cette date est au­jourd’hui fê­tée comme le Jour du dra­peau.

(Pho­to : De­po­sit)

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.