Une at­trac­tion à dé­cou­vrir

L'Hebdo Journal - Cités Nouvelles - - VIVRE ICI - FRAN­ÇOIS LE­MIEUX fran­cois.le­mieux@tc.tc

Le Zoo Eco­mu­seum fête ses 30 ans cette an­née. De­puis ses dé­buts, en 1988, l’at­trac­tion de Sainte-Anne-de-Bel­le­vue a plus que quin­tu­plé son nombre de vi­si­teurs, pas­sant d’en­vi­ron 25000 à 145000 l’an der­nier. Ayant débuté comme bé­né­vole il y a une ving­taine d’an­nées, Ca­ro­line Bourque, au­jourd’hui di­rec­trice des opé­ra­tions et fi­nances, a as­sis­té aux nom­breux pro­grès du zoo.

Si le nombre de pro­grammes et d’ac­ti­vi­tés of­fertes a consi­dé­ra­ble­ment aug­men­té, il en est de même pour le nombre d’es­pèces, qui est pas­sé de près de 75 aux dé­buts du zoo à près d’une cen­taine au­jourd’hui.

«J’ai vu l’or­ga­ni­sa­tion pas­ser de pe­tit bi­jou ca­ché à un bi­jou ex­tra­or­di­naire qui mé­rite d’être va­lo­ri­sé. On est fier de ce qu’on fait au­jourd’hui parce qu’on a réus­si à faire tout ça sans chan­ger notre âme », in­dique-t-elle.

Lorsque Mme Bourque a com­men­cé de s’im­pli­quer, le zoo comp­tait huit em­ployés. Ce chiffre est main­te­nant pas­sé à près de 50 en plus d’une cin­quan­taine de bé­né­voles.

« Ça a beau­coup chan­gé en tant qu’or­ga­ni­sa­tion. Mais on de­meure une ac­ti­vi­té fa­mi­liale éco­res­pon­sable un pe­tit peu dif­fé­rente. Les gens nous disent qu’on n’est pas vrai­ment un zoo. Il y a des ani­maux et on peut ve­nir en ap­prendre sur eux. Mais on n’a pas le cô­té com­mer­cial qu’on voit sou­vent dans les zoos. Ve­nir ici, c’est comme une marche en na­ture », sou­ligne-t-elle.

MIS­SION ÉDU­CA­TIVE

La mis­sion édu­ca­tive du zoo du che­min Sainte-Ma­rie re­pré­sente une très grande part de sa mis­sion, qui consiste no­tam­ment à fa­vo­ri­ser les pra­tiques éco­res­pon­sables chez les vi­si­teurs.

« En plus de faire voir les ani­maux aux vi­si­teurs, on se doit aus­si de leur faire vivre un ap­pren­tis­sage. On tra­vaille à ce que lors­qu’on re­part d’ici, on en a ap­pris sur les dif­fé­rents ani­maux, fait-elle va­loir. On veut que notre com­mu­nau­té connaisse ce qui vit ici. Pour pro­té­ger ce qui nous en­toure, il faut com­prendre ce qui nous en­toure ».

Par ailleurs, Mme Bourque sou­ligne que ce que les gens voient du zoo ne re­pré­sente qu’une par­tie de ce qui fait son es­sence.

« On fait beau­coup de pro­jets de re­cherche à l’ex­té­rieur. On a des bio­lo­gistes, une équipe com­plète qui tra­vaille dans les pro­jets de conser­va­tion à l’ex­té­rieur du zoo. Ils sont dans les milieux hu­mides, les ter­rains, les fo­rêts, les ri­vières. Ils tra­vaillent à conser­ver les es­pèces qu’on a ici et qui sont les plus vul­né­rables», pré­cise-t-elle.

Le zoo n’ac­cueille que les ani­maux bles­sés ou nés en cap­ti­vi­té ne pou­vant être ré­ha­bi­li­tés en na­ture. On y re­trouve de nom­breux ani­maux de la faune qué­bé­coise tels des aigles, hi­boux, fau­cons, ours noirs, loups gris, ca­ri­bous, rep­tiles, am­phi­biens, poissons et mam­mi­fères noc­turnes.

PRO­GRAM­MA­TION ES­TI­VALE

Le Zoo Eco­mu­seum pro­pose une pro­gram­ma­tion es­ti­vale lors de la­quelle les vi­si­teurs pour­ront par­ti­ci­per à des ani­ma­tions spé­ciales.

Cinq fois par jour, le zoo offre des pré­sen­ta­tions por­tant sur les dif­fé­rents ani­maux qu’il hé­berge. On pour­ra no­tam­ment en ap­prendre plus sur le ré­gime ali­men­taire du re­nard arc­tique, les ha­bi­tudes hi­ver­nales du ra­ton la­veur ou pour­quoi les tor­tues du Qué­bec sont me­na­cées.

Comme le zoo se donne prin­ci­pa­le­ment comme mis­sion d’édu­quer les en­fants sur les pro­blé­ma­tiques aux­quelles font face la faune et la flore qué­bé­coise, on offre donc, lors de la pé­riode es­ti­vale, la pos­si­bi­li­té aux jeunes de 5 à 11 ans de pas­ser une se­maine à en ap­prendre plus sur la faune et la flore sau­vage du Qué­bec.

Con­crè­te­ment, les par­ti­ci­pants ob­tiennent la chance d’in­ter­agir di­rec­te­ment avec les ani­maux et de dé­cou­vrir la na­ture qui les en­toure. Ils peuvent entre autres ap­prendre comment as­su­rer le bien-être des pen­sion­naires du zoo, pré­pa­rer des en­ri­chis­se­ments pour dif­fé­rents ani­maux, in­cluant les ours noirs, les loups gris ou en­core les tor­tues.

On leur fait aus­si dé­cou­vrir de vé­ri­tables tech­niques uti­li­sées par les scien­ti­fiques pour pro­té­ger les ani­maux en mi­lieu na­tu­rel, par­tir à la dé­cou­verte d’un éco­sys­tème fo­res­tier et de ce qui s’y cache.

Le Zoo Eco­mu­seum offre des ac­ti­vi­tés spé­ciales lors de la pé­riode es­ti­vale. Pour les en­fants de 5 à 6 ans qui sont membres du zoo, il en coûte 105 $ pour une se­maine de de­mi-jour­nées. Pour les 6 ans et plus, le ta­rif est de 190 $ pour une se­maine de...

(Photos: Ci­tés Nou­velles – Fran­çois Le­mieux)

À titre de di­rec­trice des opé­ra­tions et fi­nances, Ca­ro­line Bourque s’oc­cupe de la ges­tion de tous les dé­par­te­ments.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.