DÉ­FI RE­LE­VÉ

Les Mon­treal Run­ners, une équipe de six cou­reurs de la ré­gion mé­tro­po­li­taine, dont la moi­tié pro­vient de l’Ouest-de-l’Île, ont cou­ru de Mon­tréal à Van­cou­ver en juin. Leur ob­jec­tif était d’amas­ser le plus de fonds pos­sible pour la re­cherche sur le cancer.

L'Hebdo Journal - Cités Nouvelles - - LA UNE - FRAN­ÇOIS LE­MIEUX fran­cois.le­mieux@tc.tc

COURSE À PIED. Une équipe de six étu­diants, dont trois ré­si­dents de l’Ouest-de-l’Île, ont amas­sé près de 23 000 $ pour la Fon­da­tion Ter­ry Fox, qui sou­tient la re­cherche contre le cancer. À l’image de l’uni­jam­biste, les Cou­reurs de Mon­tréal ont par­cou­ru le Ca­na­da. En un mois, ils se sont re­layés sur les 4 632 km sé­pa­rant Mon­tréal de Van­cou­ver.

Par­tis le 1er juin, les jeunes cou­reurs se sont ren­dus à Bur­na­by, une mu­ni­ci­pa­li­té du Van­cou­ver mé­tro­po­li­tain, le 30 juin. Les cou­reurs avan­çaient de 180 km par jour, chaque membre fai­sant 30 km in­di­vi­duel­le­ment. Deux cou­reurs étaient tou­jours en ac­tion si­mul­ta­né­ment à deux en­droits dif­fé­rents du par­cours.

« On a pu être té­moins de l’hos­pi­ta­li­té des gens d’un bout à l’autre du pays. Ils nous ont re­çus dans leurs mai­sons, ont te­nu des ré­cep­tions pour nous, nous ont pré­pa­ré des re­pas. L’es­prit de Ter­ry Fox est tou­jours en vie. La re­cherche sur le cancer a un vi­sage : le sien. Et c’est pour­quoi nous avons choi­si de faire cette course », sou­ligne l’uni­ver­si­taire de 20 ans ori­gi­naire de Dol­lard-des-Or­maux, Ak­shay Gro­ver.

Le long par­cours a été ponc­tué de plu­sieurs mo­ments forts se­lon lui. Le pre­mier fut la vi­site du mo­nu­ment dé­dié à Ter­ry Fox, à Thun­der Bay. C’est là où, en 1980, le cé­lèbre para-ath­lète ca­na­dien avait dû ar­rê­ter son Ma­ra­thon de l’es­poir à tra­vers le pays.

« Ça met­tait vrai­ment en pers­pec­tive tout ce qu’on était en train de faire. L’équipe au com­plet était émue. Tout le monde pleu­rait », sou­ligne M. Gro­ver.

EN­DU­RANCE

Après avoir par­cou­ru les Prai­ries, l’équipe a dû es­ca­la­der les Ro­cheuses, une étape qui a re­pré­sen­té un test d’en­du­rance et de dé­ter­mi­na­tion.

« On est quand même mon­tés à 1 700 mètres d’al­ti­tude. Mais la vue était ex­tra­or­di­naire avec les som­mets en­nei­gés. Ça nous a per­mis de pas­ser à tra­vers », fait va­loir le jeune cou­reur.

Tous les membres de l’équipe se sont bles­sés d’une ma­nière ou d’une autre, no­tam­ment au ge­nou.

«Quelques-uns d’entre nous ont dû por­ter des ge­nouillères. L’un de nous, Keis­ton Her­chel, a eu une bles­sure pire que les autres. Lors des trois der­niers jours du par­cours, il a igno­ré sa bles­sure. Il a boî­té lors des der­niers 90 km. On l’a un peu trans­por­té à la fin », pré­cise M. Gro­ver.

SUR­PRISE

La course a pris fin au siège so­cial de la Fon­da­tion Ter­ry Fox, à l’Uni­ver­si­té Si­mon Fra­ser, près de Van­cou­ver. En guise de sur­prise, en plus d’une ré­cep­tion, le frère de Ter­ry Fox, Fred, s’était joint à eux afin de conduire une des deux mi­ni­four­gon­nettes de l’équipe.

Il est main­te­nant pré­vu que l’équipe réa­lise un do­cu­men­taire sur leur pé­riple. La Fon­da­tion Ter­ry Fox pour­rait éven­tuel­le­ment or­ga­ni­ser une sé­rie de confé­rences avec les membres dans plu­sieurs écoles du pays.

En plus de Ak­shay Gro­ver, l’équipe était for­mée de Mat­thieu Blouin et Marc-André Blouin, tous deux de Pier­re­fonds, Mu­han Pa­tel, de Parc-Ex­ten­sion, De­clan McCool, un ré­sident du Pla­teau Mont-Royal et Keis­ton Her­chel, de Châ­teau­guay.

(Photo : Gra­cieu­se­té)

Les cou­reurs de Mon­tréal ont at­teint 46 % de leur ob­jec­tif de 50 000 $ en par­cou­rant cha­cun 772 km.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.