CO­LÈRE

L'Hebdo Journal - Cités Nouvelles - - LA UNE - DO­MI­NIQUE CAM­BRON-GOU­LET do­mi­nique.cam­bron-gou­let@jour­nal­me­tro.com

Un che­min ré­ser­vé au trans­port col­lec­tif et ac­tif se­ra bien­tôt amé­na­gé dans l’em­prise de l’au­to­route 440, afin de se rendre à la sta­tion de Kirkland du REM. Ju­gé mal adap­té à la réa­li­té de l’Ouest-de-l’Île, le pro­jet sus­cite la co­lère du maire de Pier­re­fonds-Rox­bo­ro, Di­mi­trios (Jim) Beis.

TRANS­PORTS. Le mi­nis­tère des Trans­ports et la Ville de Mon­tréal ont an­non­cé mar­di avoir conclu une en­tente afin de créer un parc et un cor­ri­dor des­ti­né aux pié­tons, aux cy­clistes et aux au­to­bus dans le sec­teur de l’Anse-à-l’Orme. La voie per­met­tra d’ac­cé­der à la gare Kirkland du Ré­seau express mé­tro­po­li­tain (REM).

Le ter­rain que Mon­tréal pour­ra oc­cu­per «à des fins de parc pour les 50 pro­chaines an­nées » est l’em­prise qui de­vait ser­vir à rac­cor­der l’au­to­route 440 à la 40 dans l’ouest de l’île. « Le droit d’oc­cu­pa­tion nous per­met­tra d’amé­na­ger un parc qui nous est cher, ce­lui de l’Anse-à-l’Orme. Une par­tie de l’em­prise se­ra amé­na­gée pour per­mettre l’ac­cès à ce parc », a sou­li­gné la mai­resse Va­lé­rie Plante.

Tou­te­fois, elle n’était pas en me­sure de pré­ci­ser quelle pro­por­tion de l’em­prise se­rait trans­for­mée en par cet si du dé­ve­lop­pe­ment im­mo­bi­lier ou des rues pour­raient voir le jour sur ce ter­rain.

« On est en train de dé­ci­der les pa­ra­mètres du parc », a-t-elle in­di­qué. Ce qui est « ferme » est l’amé­na­ge­ment d’une «piste po­ly­va­lente», com­pre­nant une voie ré­ser­vée de 1,2 km pour au­to­bus et une piste cy­clable. La cir­cu­la­tion au­to­mo­bile se­ra in­ter­dite.

Si ce cor­ri­dor nord-sud est si­tué au nord de l’au­to­route 40, une pas­se­relle per­met­tra aux pié­tons et aux cy­clistes de pas­ser au-des­sus des voies ra­pides pour re­joindre Bea­cons­field, au sud.

Se­lon le mi­nistre des Af­faires mu­ni­ci­pales, Mar­tin Coi­teux, le fait de mi­ser seule­ment sur le ra­bat­te­ment par au­to­bus et par trans­port ac­tif per­met­tra d’en­trer dans les ob­jec­tifs de ré­duc­tion des gaz à ef­fet de serre et de lutte aux chan­ge­ments cli­ma­tiques. Il a d’ailleurs ren­voyé aux ca­lendes grecques le pro­jet de pro­lon­ge­ment de l’au­to­route 440, le qua­li­fiant « d’idée d’une toute autre époque ». « Le choix, c’est du trans­port col­lec­tif. C’est une autre vi­sion, a-t-il plai­dé. Nous avions dans les car­tons un pro­jet qui n’avan­çait pas parce que per­sonne n’avait en­vie de le faire avan­cer. Nous avions une em­prise qui était un su­perbe ac­tif et lais­sé en friche. Il va main­te­nant pou­voir être uti­li­sé à des fins d’un parc ré­gio­nal et ser­vir à l’ac­cès stra­té­gique d’une sta­tion du REM. »

Ce pro­jet est « de l’ordre de 10 M$ », a avan­cé M. Coi­teux, pré­ci­sant qu’il s’agis­sait « d’éva­lua­tions pré­li­mi­naires ». Si le mi­nis­tère des Trans­port as­su­me­ra ces coûts, c’est Mon­tréal qui mè­ne­ra les tra­vaux.

Le maire de Kirkland, Mi­chel Gib­son, a pour sa part dé­cla­ré être «com­plè­te­ment sa­tis­fait» du pro­jet « pour le mo­ment ». « C’était es­sen­tiel d’avoir un lien pour les au­to­bus qui se rende à la sta­tion », a-t-il sou­te­nu.

La fin du pro­jet de Pier­re­fonds-Ouest ? Bien qu’il in­siste pour dire que ce sont «deux pro­jets dis­tincts», Jim Beis consi­dère que le bou­le­vard ur­bain était « une condi­tion pour avoir un dé­ve­lop­pe­ment » dans Pier­re­fonds-Ouest. Un pro­mo­teur pré­voit construire dans ce sec­teur près de 5500 lo­ge­ments, un pro­jet au­quel s’est maintes fois op­po­sée Va­lé­rie Plante alors qu’elle était dans l’op­po­si­tion à l’hô­tel de ville.

« Je ne peux pas pré­dire qu’il y au­ra ou non un dé­ve­lop­pe­ment dans l’ouest. On ne peut rien faire dans Pier­re­fonds-Ouest si on n’a pas le bou­le­vard ur­bain », a mar­te­lé M. Beis, qui pré­cise que même sans nou­veau dé­ve­lop­pe­ment, le bou­le­vard est né­ces­saire et ré­cla­mé par ses ci­toyens.

Va­lé­rie Plante n’a pas vou­lu son­ner le glas du pro­jet im­mo­bi­lier. « Ce n’était pas tant une condi­tion que l’une des pro­po­si­tions liées à ce dé­ve­lop­pe­ment. Ul­ti­me­ment, c’est Mon­tréal et l’ag­glo­mé­ra­tion qui dé­cident ce qui doit être créé sur son ter­ri­toire, a-t-elle sou­li­gné. On n’est pas fer­mé à du dé­ve­lop­pe­ment im­mo­bi­lier, mais on va com­men­cer par faire le plan [du parc]. »

(Pho­to : Ci­tés Nou­velles – Ar­chives)

Une par­tie de l’em­prise de l’au­to­route 440 se­ra amé­na­gée en parc com­pre­nant une voie ré­ser­vée de 1,2 km pour au­to­bus et une piste cy­clable.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.