Une res­source in­con­tour­nable

L'Hebdo Journal - - DES CHENAUX -

OR­GA­NISME. Fon­dé en 1998, le centre du sein Le Ru­ban Rose in­ter­vient au­près des per­sonnes tou­chées de près ou de loin par un can­cer du sein. Seul or­ga­nisme pré­sent entre Qué­bec et Mon­tréal, le Ru­ban Rose vient en aide à des femmes de par­tout en Mau­ri­cie et ses en­vi­rons.

Si cer­tains ne connaissent pas cet or­ga­nisme, les per­sonnes qui ont pas­sé par là en com­bat­tant un can­cer du sein ou en ac­com­pa­gnant un proche at­teint peuvent té­moi­gner de son im­por­tance.

« Les femmes ar­rivent au centre après avoir re­çu leur diag­nos­tic, ou en­core lors­qu’elles ont be­soin d’une pro­thèse, ex­plique Isa­belle Gi­roux, in­ter­ve­nante et char­gée de pro­jet au centre du sein Le Ru­ban Rose. On es­saie de les di­ri­ger dans leur épreuve et leur don­ner le plus d’in­for­ma­tion pour qu’elles la tra­verse le plus fa­ci­le­ment pos­sible. »

En plus d’ai­der les femmes à s’orien­ter à tra­vers les étapes à fran­chir et de leur prê­ter une oreille at­ten­tive, les in­ter­ve­nantes pro­posent la vente et l’ajus­te­ment de pro­thèses mam­maires et de sou­tien-gorges adap­tés, fou­lards et cha­peaux. Le prêt de pro­thèses ca­pil­laires est aus­si of­fert au centre.

En Mau­ri­cie, la de­mande de sou­tien est tou­jours gran­dis­sante.

« Il y a beau­coup plus de jeunes femmes main­te­nant, constate Mme Gi­roux. Des femmes de 50 ans et moins, on en voit énor­mé­ment. »

Mme Gi­roux se veut op­ti­miste quant aux sta­tis­tiques liées au can­cer du sein. Elle rap­pelle tou­te­fois que la réa­li­té des femmes tou­chées est la même que pour d’autres types de can­cer.

« Le taux de réus­site au­jourd’hui est ex­tra­or­di­naire. Mais l’épreuve est là quand même ! On doit quand même pas­ser par le pro­ces­sus ! »

Pour plus d’in­for­ma­tion sur le centre du sein Le Ru­ban Rose, rendez-vous au centre ou au www.ru­ban­ro­se­mau­ri­cie.org.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.