Quatre courses à la mai­rie dans la MRC des Chenaux

L'Hebdo Journal - - DES CHENAUX - MA­RIANNE CÔ­TÉ ma­rianne.cote@tc.tc

ÉLEC­TIONS. Au terme de la pé­riode des mises en can­di­da­tures aux élec­tions mu­ni­ci­pales, quatre luttes pour le siège de maire se­ront à sur­veiller dans la MRC des Chenaux. Quelques noms connus fe­ront no­tam­ment un re­tour sur les bul­le­tins des élec­teurs le 5 no­vembre.

BA­TIS­CAN

Un troi­sième duel se des­sine entre So­nya Au­clair et Ch­ris­tian For­tin. La deuxième fois fut la bonne pour la mai­resse sor­tante qui avait ra­vi le poste de maire de For­tin en 2013, après s’être in­cli­née en 2009.

Ce der­nier semble tou­te­fois bien dé­ci­dé à re­trou­ver son siège qu’il a oc­cu­pé de 2001 à 2013. Il a in­di­qué que c’était pour «ra­me­ner l’har­mo­nie » au sein du conseil qu’il sou­hai­tait faire un re­tour en po­li­tique mu­ni­ci­pale avec un groupe de can­di­dats.

« Je veux ame­ner une bonne ges­tion et ras­sem­bler les ci­toyens de Ba­tis­can au­tour de pro­jets col­lec­tifs », a-t-il dé­cla­ré. Sur le des­sus de sa pile de prio­ri­tés, on re­trouve no­tam­ment le dé­ve­lop­pe­ment ré­si­den­tiel et la re­fonte de la po­li­tique fa­mi­liale.

De son cô­té, So­nya Au­clair dit tra­vailler sur plu­sieurs pro­jets, dont la ve­nue d’une ré­si­dence pour per­sonnes âgées au­to­nomes qui pour­rait être ou­verte dès l’été 2018. Elle confie éga­le­ment son désir de ter­mi­ner le pro­jet de la Place Jacques St-Cyr.

SAINT-PROS­PER-DE-CHAM­PLAIN

C’est une lutte à trois qui se des­sine dans la mu­ni­ci­pa­li­té. Le maire sor­tant, Mi­chel Gros­leau, avait l’in­ten­tion de bri­guer le poste de maire à Sainte-Tite. Mais de­vant l’im­pos­si­bi­li­té pour ce der­nier de se pré­sen­ter dans sa ville na­tale, il s’est ré­trac­té. Il sou­haite main­te­nant pour­suivre son tra­vail à Saint-Pros­per.

Entre temps, deux autres can­di­dats se sont tou­te­fois pré­sen­tés sur les rangs pour le poste de maire. Gros­leau de­vra ain­si af­fron­ter Re­né Gra­vel et Yan Bois­son­nault.

Ce der­nier s’est sen­ti in­ter­pel­ler par le siège de maire, lui qui sou­haite faire bou­ger les choses à Saint-Pros­per. Le jeune père de fa­mille sou­haite mettre l’em­phase sur l’édu­ca­tion, la re­vi­ta­li­sa­tion et l’es­prit de com­mu­nau­té.

« Je veux faire de ce vil­lage un en­droit qui se dé­marque de par son ac­cueil en­vers les jeunes fa­milles et l’in­té­gra­tion de nos aî­nés à la vie com­mu­nau­taire », a dé­cla­ré le can­di­dat de 32 ans.

SAINT-LUC-DE-VIN­CENNES

Le maire Jean-Claude Milot fête son 28e an­ni­ver­saire à la tête de la mu­ni­ci­pa­li­té cette an­née. Avant de ti­rer sa ré­vé­rence et de lais­ser sa place à la re­lève, ce der­nier n’a pas ca­ché son sou­hait de me­ner à terme l’im­plan­ta­tion d’une usine de canneberges, un pro­jet de quelque 16 mil­lions $, sur son ter­ri­toire. Ce der­nier vise donc un nou­veau man­dat le 5 no­vembre.

Il de­vra ce­pen­dant faire face à Mir­ka P. Bour­dages qui sou­haite lui suc­cé­der.

SAINT-STA­NIS­LAS

La mu­ni­ci­pa­li­té est con­fron­tée à une si­tua­tion par­ti­cu­lière puisque per­sonne n’a dé­po­sé de can­di­da­ture pour oc­cu­per le poste de maire. La mai­resse sor­tante, Lise Dé­ry, a an­non­cé qu’elle quit­tait son poste pour des rai­sons fa­mi­liales. Elle se­ra plu­tôt de re­tour comme conseillère, un siège qui lui per­met­tra de mieux conci­lier po­li­tique mu­ni­ci­pale et fa­mille.

En at­ten­dant la te­nue d’une élec­tion par­tielle, les conseillers de­vront choi­sir un maire sup­pléant par­mi l’un des leurs.

ÉLU PAR AC­CLA­MA­TION

Cer­tains contri­buables n’au­ront tou­te­fois pas be­soin de se dé­pla­cer aux urnes, puisque les maires de cinq mu­ni­ci­pa­li­tés ont été ré­élus par ac­cla­ma­tion. C’est le cas de Gé­rard Bru­neau (Saint-Mau­rice), Diane Au­but (Sainte-Anne-de-laPé­rade), Ch­ris­tian Gen­dron (Sainte-Ge­ne­viè­vede-Ba­tis­can), Guy Veillette (Saint-Nar­cisse) et de Guy Si­mon (Cham­plain).

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.