La sa­la­mandre à points bleus

L'Informateur - - ACTUALITÉS -

Re­con­nais­sable à son corps noir ta­che­té de bleu et blanc, la sa­la­mandre à points bleus me­sure une di­zaine de cen­ti­mètres. Dis­crète, elle af­fec­tionne les zones hu­mides où elle s’abrite sous les roches et les feuilles du­rant le jour, avant de sor­tir la nuit pour se nour­rir. « On la re­trouve un peu par­tout, mais sur­tout sur le Mont-Royal, qui est un site vrai­ment unique », se­lon Jacques Dan­cosse. Pour la voir, ou­vrez l’oeil près des étangs et des ma­rais. Sa­chez tou­te­fois que sa queue sé­crète un li­quide no­cif blan­châtre. Lors­qu’elle est en dan­ger, la sa­la­mandre à points bleus re­mue sa queue pour en­suite la col­ler sur son corps. Ce­lui qui vou­drait en faire son re­pas se re­trou­ve­ra avec un goût bien désa­gréable en bouche !

La sa­la­mandre à points bleus me­sure une di­zaine de cen­ti­mètres, et les mâles ont une taille lé­gè­re­ment in­fé­rieure à celle des fe­melles. Al­lan G. Aus­tin, © Mu­sée ca­na­dien de la na­ture

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.