Le fau­con pè­le­rin

L'Informateur - - ACTUALITÉS -

Oi­seau de proie ni­chant sur les fa­laises et les hauts bâ­ti­ments, le fau­con pè­le­rin était ja­dis me­na­cé d’ex­tinc­tion, mais les ef­forts de conser­va­tion portent leurs fruits et l’ani­mal fait un re­tour, bien qu’il soit en­core consi­dé­ré vul­né­rable au Qué­bec. On re­cense une di­zaine de couples à Montréal.

Ces oi­seaux, dont la vi­tesse de plon­gée peut at­teindre 300km/h, peuvent adop­ter des nids créés par l’homme. « Il y a un couple qui ni­chait sous le pont Cham­plain, ra­conte Jacques Dan­cosse. On a d’ailleurs fait un nou­veau nid sous le nou­veau pont pour eux. »

On peut ob­ser­ver d’autres fau­cons dans la tour du pa­villon Roger-Gau­dry de l’Uni­ver­si­té de Montréal, dans un ni­choir ins­tal­lé en 2008. La pre­mière fe­melle, Spi­rit, a eu plu­sieurs por­tées, avant de lais­ser place à une de ses filles, Ève, cette an­née. On peut d’ailleurs suivre l’évo­lu­tion de la com­mu­nau­té de fau­con via ca­mé­ra, puisque le nid est fil­mé 24h/24h.

Pour suivre la fa­mille de fau­con pè­le­rin qui niche à l’Uni­ver­si­té de Montréal, vous pou­vez vi­si­ter la page Fa­ce­book « Fau­cons de l’UdeM », qui compte plus de 6000 abon­nés.TC Mé­dia/Gra­cieu­se­té

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.