Quels sont vos re­cours lorsque vos voi­sins sont bruyants ?

L'Informateur - - ACTUALITÉS -

Se­lon le Code ci­vil du Qué­bec, tous les lo­ca­taires ont le droit de jouir pai­si­ble­ment de leur lo­ge­ment. Mal­heu­reu­se­ment, ce n’est pas tou­jours le cas ! Si vos voi­sins sont sou­vent bruyants et que ce­la vous ir­rite, sa­chez que vous avez plu­sieurs re­cours contre eux. À terme, vous pourriez même ob­te­nir une di­mi­nu­tion de loyer !

La pre­mière chose à faire lors­qu’un voi­sin vous dé­range est de lui de­man­der gen­ti­ment de «bais­ser le vo­lume». Au be­soin, rap­pe­lez-lui que tous les lo­ca­taires doivent évi­ter de faire du bruit ex­ces­sif, et ce, quelle que soit l’heure. C’est la loi !

Si le pro­blème per­siste, si­gna­lez-le au pro­prié­taire : il est te­nu d’as­su­rer à ses lo­ca­taires la tran­quilli­té de leur lo­ge­ment. De plus, l’in­ter­ven­tion du lo­ca­teur suf­fit gé­né­ra­le­ment à faire ces­ser le va­carme.

Le pro­prié­taire re­fuse de col­la­bo­rer ? En­voyez-lui une mise en de­meure et fixez-lui un dé­lai pour agir. Idéa­le­ment, faites-la par­ve­nir par cour­rier re­com­man­dé : vous au­rez alors une preuve de réception.

RÉ­GIE DU LO­GE­MENT

Si toutes ces dé­marches n’ont pas por­té fruit, vous pou­vez de­man­der à la Ré­gie du lo­ge­ment de ré­si­lier votre bail, de di­mi­nuer votre loyer ou de vous ac­cor­der des dom­mages-in­té­rêts. Vous de­vrez dé­mon­trer lors d’une au­dience que vous su­bis­sez un pré­ju­dice et que les bruits vous em­pêchent de jouir plei­ne­ment de votre lo­ge­ment.

Sa­chez par ailleurs que le lo­ca­teur peut lui aus­si de­man­der à la Ré­gie du lo­ge­ment de ré­si­lier le bail du lo­ca­taire fau­tif s’il re­fuse de te­nir compte de ses avertissements.

Quoi qu’il en soit, rap­pe­lez-vous qu’il est tou­jours pré­fé­rable de ré­gler le pro­blème à l’amiable. Faites preuve d’ou­ver­ture et de di­plo­ma­tie !

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.