Des gens d’af­faires rêvent de la NBA

Mon­tréal. Le pro­jet d’at­ti­rer une équipe de la NBA dans la mé­tro­pole qué­bé­coise a fait un pas de plus avec l’ar­ri­vée d’un in­ves­tis­seur lo­cal prêt à ré­gler 10 % de la note. Le seul pro­blème, c’est que la NBA n’en­vi­sage pas de pro­cé­der à une ex­pan­sion de si

Métro Montréal - - LA UNE -

C’est ce qu’ont an­non­cé hier le sé­na­teur Mi­chael For­tier, ins­ti­ga­teur du pro­jet, Mi­chel Le­blanc, pré­sident de la Chambre de com­merce du Mon­tréal mé­tro­po­li­tain, et l’ex-vi­ce­pré­sident du Ca­na­dien de Mon­tréal Ke­vin Gil­more.

For­tier es­time à «1,5 à 2 G$US» le coût d’une fran­chise. Stéphan Cré­tier, pré­sident de Gar­daWorld, est main­te­nant rat­ta­ché au pro­jet. Il est prêt à payer de 150 à 200 M$, mais n’était pas pré­sent à cette confé­rence de presse.

Le groupe ne se­rait pas sur­pris qu’un seul autre in­ves­tis­seur soit né­ces­saire pour ré­gler la fac­ture to­tale. Cet in­ves­tis­seur pour­rait être ca­na­dien, amé­ri­cain ou «d’ailleurs dans le monde».

Le hic, c’est que le com­mis­saire de la NBA, Adam Sil­ver, a dit en plus d’une oc­ca­sion à For­tier et à son groupe que sa ligue n’était pas à la veille de pro­cé­der à une ex­pan­sion, pas plus qu’il n’y a d’équipe en dif­fi­cul­té dans un des 30 mar­chés ac­tuels de la NBA. «Ç’a été une très bonne ren­contre, a dit M. For­tier de son tête-à-tête avec M. Sil­ver. Il a été très cour­tois, mais très ferme.»

Qu’à ce­la ne tienne : les trois hommes pré­cisent que leurs tra­vaux ont pour but d’être prêt à toute éven­tua­li­té et que s’ils at­tendent que la ligue ex­prime le dé­sir d’agran­dir ses cadres, il se­ra trop tard pour com­men­cer le tra­vail. «On com­prend très bien qu’on est un plan B, mais ça ne nous im­por­tune pas du tout, a ex­pli­qué M. For­tier. Je pré­fère être l’un­der­dog. C’est le tra­vail de Mi­chel [Le­blanc] d’ac­tua­li­ser l’image de Mon­tréal, une ville dy­na­mique, avec un taux de chô­mage ex­ces­si­ve­ment bas, des en­tre­prises qui créent des em­plois épa­nouis­sants. Ce mes­sage, il n’est pas connu par­tout en Amé­rique.»

Le groupe a aus­si eu des dis­cus­sions pré­li­mi­naires avec le Groupe CH pour la lo­ca­tion éven­tuelle du Centre Bell, où cette équipe sou­hai­te­rait dis­pu­ter ses matchs. Si Geoff Mol­son a mon­tré de l’in­té­rêt, il n’a rien pro­mis puis­qu’il n’y a per­sonne avec qui né­go­cier pour l’ins­tant. Des groupes de mé­dias au­raient aus­si été ap­pro­chés – au­tant ca­na­diens que nord-amé­ri­cains ou in­ter­na­tio­naux.

L’an­nonce d’hier a eu lieu avant le match de pré­sai­son qui s’est te­nu au Centre Bell. Les Rap­tors de To­ron­to ont écra­sé les Nets de Brook­lyn 118 à 91.

«Mon­tréal est une ville qui a créé énor­mé­ment de ri­chesse, qui peut se per­mettre et les Ex­pos, et la NBA. Je ne veux pas que ce soit un ou l’autre. Je veux avoir les deux équipes.» Mi­chael For­tier, sé­na­teur,

se­lon qui ce pro­jet n’est pas en com­pé­ti­tion, pas plus qu’il ne se veut un croc-en-jambe au pro­jet de re­tour d’un club du ba­se­ball ma­jeur pi­lo­té par Ste­phen Bronf­man.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.