Vers des res­tos sans four à bois

Métro Montréal - - ACTUALITÉ - DO­MI­NIQUE CAM­BRON-GOU­LET do­mi­nique.cam­bron-gou­let @jour­nal­me­tro.com

Bien que Mon­tréal soit connu pour ses ba­gels et que les piz­ze­rias tra­di­tion­nelles et les grillades por­tu­gaises aient la cote, la Ville songe à res­treindre les res­tau­rants se ser­vant de fours à bois ou fai­sant de la cuis­son au char­bon de bois.

Le res­pon­sable de l’en­vi­ron­ne­ment au sein du co­mi­té exé­cu­tif, Jean-Fran­çois Pa­ren­teau, sou­haite éta­blir une ré­gle­men­ta­tion sur la cuis­son au bois «en 2019». «On va al­ler vers une tran­si­tion, fort pro­ba­ble­ment, in­dique-t-il à Mé­tro. On veut une ré­gle­men­ta­tion qui ne va pas lé­ser cer­tains com­mer­çants. Cer­taines en­tre­prises me disent que si tout le monde fait la conver­sion au gaz, ce se­ra tant mieux parce qu’il n’y au­ra pas de pri­vi­lège. On va avi­ser les com­mer­çants, il va y avoir une pé­riode de to­lé­rance.»

La cuis­son au bois pro­duit des par­ti­cules fines, très pol­luantes, qui sont dans la mire de Mon­tréal. C’est pour cette rai­son que la Ville a in­ter­dit le chauf­fage au bois dans les ré­si­dences, à moins d’avoir un ap­pa­reil par­ti­cu­lier ho­mo­lo­gué et peu pol­luant.

«Pour les bri­quettes de char­bon, ce ne sont pas les par­ti­cules fines qui posent pro­blème, ce sont les odeurs de cuis­son. C’est le rè­gle­ment sur les nui­sances qu’il faut ajus­ter», ajoute M. Pa­ren­teau.

Il dit être sen­sible à la ques­tion des grillades por­tu­gaises et des ba­gels, plats très po­pu­laires à Mon­tréal, mais il as­sure qu’il s’agit d’une ques­tion de «san­té pu­blique et de qua­li­té de l’air».

Ques­tion­né par Mé­tro, le pro­prié­taire du res­tau­rant por­tu­gais Ma Poule mouillée, To­ny Alves, as­sure qu’il se confor­me­ra s’il y a une nou­velle ré­gle­men­ta­tion. «C’est sûr qu’avec le char­bon, ça goûte dif­fé­rent, men­tionne le chef. S’ils ar­rêtent le char­bon, c’est pour tout le monde, alors qu’est-ce qu’on va faire?»

M. Alves doit chan­ger ses six filtres deux fois par se­maine pour li­mi­ter les émis­sions de par­ti­cules et les odeurs. Si Mon­tréal de­vait adop­ter une ré­gle­men­ta­tion plus ri­gou­reuse, le pro­prié­taire dit qu’il se­rait prêt à la suivre pour conser­ver le char­bon. «Il y a deux ans, ils ont chan­gé le rè­gle­ment pour avoir un sys­tème éco­lo­gique, rap­porte-t-il. Tout ce qu’ils nous obligent à faire, on le fait.»

«Quand tu as une pro­duc­tion in­dus­trielle de ba­gels dans un mi­lieu ré­si­den­tiel, c’est un pro­blème. Quand la cuis­son part, on voit les par­ti­cules sur la neige l’hi­ver et c’est ce que le voi­si­nage res­pire.» Jean-Fran­çois Pa­ren­teau, res­pon­sable de l’en­vi­ron­ne­ment au co­mi­té exé­cu­tif

Un pre­mier mo­ra­toire

Aux prises avec de nom­breuses plaintes pour odeurs et fu­mée, l’ar­ron­dis­se­ment Ahunt­sicCar­tier­ville n’a pas vou­lu at­tendre la ré­gle­men­ta­tion de la ville-centre pour lé­gi­fé­rer.

Le conseil d’ar­ron­dis­se­ment a adop­té mar­di une pro­po­si­tion de rè­gle­ment qui in­ter­di­ra car­ré­ment «les éta­blis­se­ments com­mer­ciaux uti­li­sant la cuis­son d’ali­ments au moyen d’un feu de bois ou de char­bon de bois», une pre­mière à Mon­tréal.

Les quatre com­merces qui uti­lisent dé­jà de tels équi­pe­ments bé­né­fi­cie­ront tou­te­fois d’un droit ac­quis.

Ce rè­gle­ment pour­rait être contes­té par des ci­toyens à l’oc­ca­sion d’un ré­fé­ren­dum, mais si ce n’est pas le cas, le mo­ra­toire se­ra adop­té au pro­chain conseil d’ar­ron­dis­se­ment, le 12 no­vembre. Se­lon les in­for­ma­tions ob­te­nues par Mé­tro, les élus sou­haitent pro­cé­der ra­pi­de­ment, quitte à se confor­mer au fu­tur rè­gle­ment de la ville-centre.

Le Pla­teau-Mont-Royal «étu­die ac­tuel­le­ment le rè­gle­ment d’Ahunt­sic et pour­rait al­ler de l’avant pro­chai­ne­ment avec une ap­proche sem­blable», in­dique à Mé­tro le di­rec­teur du ca­bi­net de Luc Fer­ran­dez, Sé­bas­tien Parent-Du­rand.

/ JOSIE DES­MA­RAIS/MÉ­TRO

L’ad­mi­nis­tra­tion Plante ai­me­rait ré­gle­men­ter en 2019.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.