Au moins 32 morts dans l’ef­fon­dre­ment d’une mine

Métro Montréal - - MONDE -

Au moins 32 mi­neurs clan­des­tins ont été tués par l’ébou­le­ment d’une mine d’or ar­ti­sa­nale dans l’est de la Ré­pu­blique dé­mo­cra­tique du Congo, ont in­di­qué hier des sources lo­cales. L’ébou­le­ment a eu lieu le 4 oc­tobre après une forte pluie qui avait pro­vo­qué des inon­da­tions dans la ci­té de Mi­si­si, dans le ter­ri­toire de Fi­zi. Faute de moyens, les re­cherches des vic­times ont tar­dé et c’est un col­la­bo­ra­teur du pré­sident Jo­seph Ka­bi­la qui a en­voyé de l’ar­gent pour les se­cours. D’autres corps sont en­core en­fouis à plus de 70 m sous terre. Des creu­seurs ar­ti­sa­naux congo­lais tra­vaillent ré­gu­liè­re­ment dans des condi­tions dif­fi­ciles, sans res­pec­ter les normes de sé­cu­ri­té. Le bi­lan des inon­da­tions ayant frap­pé l’île de Ma­jorque, dans l’ar­chi­pel des Ba­léares, a grim­pé hier à 12 morts. Les crues ont frap­pé l’est de l’île mar­di en fin de jour­née. Les re­cherches se pour­sui­vaient hier pour re­trou­ver l’en­fant de cinq ans tou­jours por­té dis­pa­ru et pré­nom­mé Ar­tur. Les pluies ont pris tout le monde de court par leur in­ten­si­té. En une de son édi­tion d’hier, le quo­ti­dien El Pais ti­trait : «La tragédie de Ma­jorque ré­vèle de graves er­reurs de co­or­di­na­tion et d’ur­ba­nisme».

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.