Une dé­mo­li­tion qui in­quiète des or­ga­nismes

Métro Montréal - - LA UNE - FRÉ­DÉ­RIC LA­CROIX-COU­TURE fla­croix-cou­[email protected]­tro­me­dia.ca / AR­CHIVES MÉ­TRO MÉ­DIA LA VOIX POP/SUD-OUEST

Un pro­jet de condos sur la rue Saint-Am­broise, dans Saint-Hen­ri, in­quiète les ré­si­dants qui craignent l’em­bour­geoi­se­ment.

«Ça ouvre la porte aux pro­mo­teurs pri­vés de condo­mi­niums pour “condo­mi­ser” les autres sites aux abords du ca­nal de La­chine.»

Shan­non Frans­sen, co­or­don­na­trice de SSH, qui a men­tion­né que le pro­jet va ac­croître les in­éga­li­tés so­ciales dans le quar­tier.

Le feu vert a fi­na­le­ment été don­né cette se­maine à la dé­mo­li­tion d’un bâ­ti­ment à bu­reaux de la rue Saint-Am­broise, pour faire place au dé­ve­lop­pe­ment ré­si­den­tiel et com­mer­cial dans Saint-Hen­ri. Les élus de l’ar­ron­dis­se­ment du Sud-Ouest posent une sé­rie de condi­tions au pro­mo­teur du pro­jet de re­cons­truc­tion, contes­té par des groupes com­mu­nau­taires.

«La ma­jo­ri­té des membres [du con­seil] consi­dère qu’il y a plus d’avan­tages que d’in­con­vé­nients [à la dé­mo­li­tion]. Au fi­nal, la com­mu­nau­té va sor­tir ga­gnante dans ce pro­jet», a sou­te­nu le maire Be­noit Do­rais, qui ad­met que la dé­ci­sion a été dif­fi­cile à prendre.

L’état de l’im­meuble, les coûts éle­vés de res­tau­ra­tion, la né­ces­si­té de dé­cons­truire une bonne par­tie du bâ­ti­ment pour sa ré­fec­tion, l’ab­sence de va­leur pa­tri­mo­niale et l’en­ga­ge­ment d’of­frir 20 % de lo­ge­ments so­ciaux ont no­tam­ment fait pen­cher les élus en fa­veur de la dé­mo­li­tion.

En juin, le co­mi­té de dé­mo­li­tion avait re­fu­sé la de­mande du Groupe Quo­rum, qui est en­suite al­lé en ap­pel. Une autre séance a eu lieu à l’au­tomne, mais elle a dû être ajour­née car les élus vou­laient plus de temps pour ré­flé­chir.

«Il faut être réa­liste sur l’état de l’im­meuble. Lors­qu’on le re­garde, il ap­pa­raît comme une grande boîte in­dus­trielle bien rec­tan­gu­laire et per­for­mante, mais quand on re­garde les dé­tails, c’est plu­tôt un en­semble d’amiante à dé­con­ta­mi­ner», a com­men­té le vice-pré­sident au dé­ve­lop­pe­ment de Groupe Quo­rum, Maxime La­porte.

Le pro­mo­teur sou­haite amé­na­ger 300 condos, une cen­taine de lo­ge­ments so­ciaux, un centre de la pe­tite en­fance, une épi­ce­rie zé­ro dé­chet, un toit vert et un in­cu­ba­teur d’en­tre­prises. La dé­mo­li­tion et la re­cons­truc­tion de­vraient com­men­cer cette an­née.

Dé­cep­tion

Par­mi les exi­gences po­sée, le Groupe Quo­rum de­vra ter­mi­ner les tra­vaux de dé­mo­li­tion en 24 mois, sou­mettre un pro­to­cole de sur­veillance ar­chéo­lo­gique ain­si qu’un plan de réuti­li­sa­tion des ma­té­riaux, en plus de dé­po­ser une ga­ran­tie mo­né­taire de 2,4 M$.

Le POPIR-co­mi­té lo­ge­ment et la table de concer­ta­tion So­li­da­ri­té Saint-Hen­ri (SSH), qui ont re­cueilli 800 si­gna­tures dans une lettre ou­verte contre le pro­jet, se disent dé­çus par la dé­ci­sion.

Ces or­ga­ni­sa­tions ré­cla­maient plu­tôt la conser­va­tion du bâ­ti­ment et la construc­tion de lo­ge­ments so­ciaux des­ti­nés aux femmes en dé­tresse et aux mères mo­no­pa­ren­tales sur le sta­tion­ne­ment ad­ja­cent.

«Si vous re­gar­dez au bord du ca­nal [de La­chine], il n’y a que des condos. Si on veut pré­ser­ver un parc de lo­ge­ments abor­dables, ça prend un pro­jet fait à 100 % de lo­ge­ments so­ciaux. Même s’il y a 100 lo­ge­ments so­ciaux [dans le nou­veau pro­jet], les 300 condos au­ront un im­pact sur le parc lo­ca­tif de cette zone, un sec­teur dé­jà très pré­caire», a évo­qué l’or­ga­ni­sa­trice com­mu­nau­taire au POPIR, San­drine Bel­ley.

Se­lon SSH, les élus de Pro­jet Mon­tréal sont aus­si en contra­dic­tion avec leurs propres orien­ta­tions pour ce sec­teur. Dans le Plan de dé­ve­lop­pe­ment ur­bain, éco­no­mique et so­cial (PDUES) Tur­cot, l’ar­ron­dis­se­ment en­tend pré­ser­ver la vo­ca­tion éco­no­mique du site de la rue Saint-Am­broise. L’ad­mi­nis­tra­tion Do­rais in­dique que la de­mande de per­mis a été dé­po­sée trois mois avant l’adop­tion du PDUES. L’or­ga­nisme craint main­te­nant un ef­fet do­mi­no.

M. La­porte a sou­te­nu que, de­puis 10 ans, seule­ment 12 lo­ge­ments so­ciaux ont été construits dans le quar­tier. Il es­time of­frir le maxi­mum d’uni­tés abor­dables en tant que pro­mo­teur pri­vé.

Le Groupe Quo­rum s’est en­ga­gé à te­nir une séance d’in­for­ma­tion sur le pro­jet pour les ré­si­dants.

Le 4700 rue Saint-Am­broise se­ra dé­mo­li au cours des pro­chains mois. Des en­tentes ont été si­gnées entre le pro­mo­teur et les deux lo­ca­taires ac­tuels pour leur re­lo­ca­li­sa­tion.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.