In­gé­rence russe. Trump fait face à de nou­velles ac­cu­sa­tions

Métro Montréal - - MONDE -

Le pré­sident amé­ri­cain Do­nald Trump est l’ob­jet de nou­velles ac­cu­sa­tions sur ses liens avec la Rus­sie, le Wa­shing­ton Post af­fir­mant qu’il au­rait cher­ché à dis­si­mu­ler les dé­tails de ses conver­sa­tions avec son ho­mo­logue Vla­di­mir Pou­tine.

Ci­tant des res­pon­sables gou­ver­ne­men­taux an­ciens et ac­tuels, le quo­ti­dien in­dique qu’il n’existe au­cun rap­port dé­taillé des échanges que M. Trump a eus avec M. Pou­tine à cinq en­droits dif­fé­rents au cours des deux der­nières an­nées.

À l’is­sue d’une de ses ren­contres avec le pré­sident russe, à Ham­bourg en 2017, le mil­liar­daire ré­pu­bli­cain au­rait même pris pos­ses­sion des notes de son in­ter­prète, lui de­man­dant de ne pas par­ta­ger avec les autres membres de son ad­mi­nis­tra­tion la te­neur de la conver­sa­tion.

Pour sa porte-pa­role Sa­rah San­ders, «l’ar­ticle du Wa­shing­ton Post est si ou­tra­geu­se­ment

«Je n’ai rien à ca­cher, je m’en fiche com­plè­te­ment. C’est tel­le­ment ri­di­cule.» Do­nald Trump, ré­pli­quant aux af­fir­ma­tions du Wa­shing­ton Post sur la chaîne Fox

in­exact qu’il ne mé­rite même pas de ré­ponse».

Contrai­re­ment à la tra­di­tion amé­ri­caine, qui veut que le pré­sident soit tou­jours ac­com­pa­gné de conseillers pre­nant des notes pen­dant ses en­tre­tiens of­fi­ciels, Do­nald Trump avait eu un tête-à-tête de deux heures avec Vla­di­mir Pou­tine, à Hel­sin­ki, le 16 juillet 2018, sans autre té­moin que leurs in­ter­prètes.

Après cette ren­contre, M. Trump avait sus­ci­té un tol­lé pour s’être mon­tré trop conci­liant lors d’une confé­rence de presse com­mune avec M. Pou­tine sur la ques­tion de l’in­gé­rence russe dans la cam­pagne pré­si­den­tielle de 2016, at­tes­tée de fa­çon una­nime par le FBI et les agences amé­ri­caines du ren­sei­gne­ment.

GET­TY

Do­nald Trump et Vla­di­mir Pou­tine lors du som­met de l’APEC en 2017/

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.