Métro Montréal

La peste frappe Madagascar

Santé. La multiplica­tion des cas de peste dans la capitale de Madagascar, Antananari­vo a semé la panique parmi les habitants.

-

Depuis le 1er août, Madagascar a enregistré 1 032 cas de peste, dont 695 étaient des cas de peste pulmonaire, ainsi que 89 décès, selon un communiqué publié hier par Médecins sans frontières (MSF).

Pour la première fois, une maladie vue uniquement dans les coins les plus reculés de cette île de l’océan Indien frappe principale­ment les deux plus grandes villes du pays, Antananari­vo et Tamatave.

La communauté internatio­nale n’a pas tardé à réagir. L’Organisati­on mondiale de la Santé (OMS), qui avait été critiquée pour la lenteur de sa réponse à l’épidémie de virus Ebola en Afrique de l’Ouest en 2014, a débloqué 1,9 M$, en plus de déployer des épidémiolo­gistes et des experts de la peste.

La Croix-Rouge ouvrira à Madagascar le premier centre de traitement de la peste de son histoire. MSF a annoncé hier qu’il collabore «avec les autorités locales pour s’attaquer à l’épidémie de peste pulmonaire qui sévit dans la ville de Tamatave, dans l’est de Madagascar».

Tamatave abrite 300 000 personnes et est un des plus grands foyers de peste pulmonaire dans le pays avec 261 cas et 10 décès depuis le début de cette épidémie, explique MSF.

L’île enregistre des cas de peste bubonique chaque année dans les hauts plateaux, où la maladie est transmise par le rat; la peste bubonique est mortelle dans environ la moitié des cas si elle n’est pas traitée.

La plupart des cas de l’épidémie actuelle sont toutefois des cas de peste pulmonaire, une forme plus virulente de la maladie qui se transmet d’humain à humain. Elle peut se révéler mortelle en 24 heures, mais, comme la peste bubonique, elle peut être soignée avec des antibiotiq­ues si on la détecte à temps.

 ?? / AP ?? L’OMS estime que la peste est une «maladie de pauvreté» causée en partie par des conditions de vie insalubres.
/ AP L’OMS estime que la peste est une «maladie de pauvreté» causée en partie par des conditions de vie insalubres.

Newspapers in French

Newspapers from Canada