Métro Montréal

AIDER LA NATURE BRÛLÉE À SE RECONSTRUI­RE

Environnem­ent. Métro s’est entretenu avec le créateur d’un projet qui vise à ressuscite­r des écosystème­s affectés par des feux de forêt.

- LUZ LANCHEROS / MWN

Lorsqu’on le place au centre d’une forêt ravagée par les flammes, le gratte-ciel Regenera propage des nutriments et des graines en utilisant le vent afin de restaurer les écosystème­s.

Nature Climate Change estime que 21 % de la superficie forestière australien­ne a été détruite pendant la saison de feux de forêt 2019-2020.

Voilà pourquoi l’architecte Alberto Roncelli a créé Regenera, un gratte-ciel qui vise à régénérer ces écosystème­s. Lorsqu’on le place au centre d’une forêt ravagée par les flammes, le gratte-ciel propage des nutriments et des graines en utilisant le vent. C’est aussi un abri pour les oiseaux et autres petits animaux.

Métros’est entretenu avec M. Roncelli pour en apprendre plus sur Regenera.

Comment avez-vous eu l’idée pour Regenera ?

J’ai développé l’idée pour ce projet pendant mon échange « Erasmus » à l’École technique supérieure d’architectu­re de Madrid en 2019. Mes enquêtes initiales concernaie­nt la relation entre le vent, la géométrie et la nature, en m’inspirant particuliè­rement des pissenlits. De là est partie l’idée de tester le concept sur une échelle architectu­rale, avec la possibilit­é d’avoir une structure entièremen­t soluble et réactive au vent.

La structure et la taille de Regenera sont conçues et programmée­s spécifique­ment pour chaque écosystème. Le type de faune et de flore, la taille de la forêt, la hauteur des arbres, la direction des vents et la forme du paysage font partie des caractéris­tiques à prendre en considérat­ion quand on planifie les matériaux de Regenera.

Dites-nous en plus sur les matériaux utilisés.

Le nouveau paradigme suggéré par Regenera est la possibilit­é de programmer avec soin et de diversifie­r chaque partie de la structure, en définissan­t un cycle de vie déterminé par l’érosion et la transforma­tion constante. L’acte de choisir les matériaux se fait en mélangeant les substances dont la forêt a besoin. Regenera nécessite le travail de chimistes, de géographes, de météorolog­ues, d’ingénieurs et de biologiste­s afin de comprendre les besoins de chaque écosystème.

Quels sont vos principaux défis?

Les principaux défis pour le développem­ent de Regenera sont déjà incorporés dans les prémisses du projet. La structure doit être adaptable à différente­s tâches et être hautement re-programmab­le. De

plus, elle doit avoir une grande quantité de matière, mais être aussi légère que possible, et elle doit pouvoir perdre des morceaux sans compromett­re sa stabilité.

Dans le premier sketch de prototype, une série de structures en treillis imprimées en 3D a été ciblée comme une solution possible pour atteindre ces objectifs.

 ??  ??
 ??  ?? La structure et la taille de Regenera sont conçues et programmée­s spécifique­ment pour chaque écosystème.
La structure et la taille de Regenera sont conçues et programmée­s spécifique­ment pour chaque écosystème.

Newspapers in French

Newspapers from Canada