Pour ga­gner, tu dois faire tra­vailler ta mé­moire !

Mon Quotidien - - NOS ABONNÉS ONT TESTÉ -

C’est un jeu d’équipe ! Dans Co­git, il n’y a pas de vain­queur unique : soit toute l’équipe gagne, soit elle perd. L’ob­jec­tif est d’ob­te­nir au moins 10 points sur 20. Une par­tie se dé­roule en 3 « phases ». Avant le dé­but du jeu, les joueurs forment

2 tas de 20 cartes. En­suite, ils re­tournent (face vi­sible) les 4 pre­mières cartes de la 1re pile. Ce sont les cartes « idées ».

Puis les cartes de la 2de pile sont toutes éta­lées face vi­sible. Elles forment les « in­dices ». En­fin, 4 cartes « chiffre », nu­mé­ro­tées de 1 à 4, in­diquent aux joueurs quelle « idée » ils doivent faire de­vi­ner.

À tour de rôle, chaque par­ti­ci­pant tente de faire trou­ver une « idée » aux autres joueurs. Pour ce­la, il montre une carte « in­dice ». Si ses par­te­naires ont la bonne ré­ponse, les joueurs gagnent les cartes dé­si­gnées. Dans la phase 2, ils doivent com­bi­ner une nou­velle image avec cha­cune des cartes «in­dices» ga­gnées au tour pré­cé­dent.

Les com­bi­nai­sons ne doivent pas être faites au ha­sard...

Elles per­met­tront aux joueurs de trou­ver une nou­velle fois les bonnes cartes «idées» ! D. V. Co­git, de J. Per­cot, éd. Pink

Mon­key Games (15 eu­ros).

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.