Une école de chiens­guides pour en­fants

Mon Quotidien - - FRANCE -

Elle est unique en Eu­rope. L’école de chiens-guides pour en­fants de la Fon­da­tion Fré­dé­ric Gaillanne, à Avi­gnon (84), vient de fê­ter ses 10 ans. Jus­tine Guille­mot fait par­tie des édu­ca­teurs. Elle ra­conte.

Mal­voyant. «Nous pro­po­sons des chiens aux en­fants et ados mal­voyants et au­tistes, âgés de 12 à 18 ans. Nous fai­sons aus­si des re­cherches avec des chiens des­ti­nés à des bé­bés aveugles. À l’école, nous éle­vons sur­tout des saint-pierre, un croi­se­ment entre le la­bra­dor et le bou­vier ber­nois. Ces ani­maux sont in­tel­li­gents et fa­ciles à édu­quer, par­faits pour des en­fants.»

Fa­mille. «Les chiens naissent à l’école. À 2 mois, ils partent vivre dans des fa­milles. Elles leur ap­prennent à res­pec­ter les règles de la mai­son et à être de bons ani­maux de com­pa­gnie. À 1 an, les chiens re­viennent à l’école. Nous leur en­sei­gnons alors le “mé­tier” de guide : évi­ter les obs­tacles, cher­cher les pas­sages pié­tons, les portes... À 2 ans, ils sont prêts à être re­mis à un en­fant ou à un ado mal­voyant.»

Été. «Les jeunes ayant be­soin de l’un de ces chiens viennent à l’école pen­dant 3 se­maines, l’été. Nous dis­cu­tons avec eux pour voir quel type de chien leur convien­dra le mieux.

Ils en “testent” plu­sieurs jus­qu’à trou­ver le leur. En­suite, nous leur ap­pre­nons à tra­vailler avec l’ani­mal : com­ment le faire obéir, s’oc­cu­per de lui...»

Langue. «On re­met en­vi­ron 8 chiens à des jeunes chaque an­née. Cer­tains ados viennent de l’étran­ger pour en adop­ter. Par contre, ils doivent don­ner des ordres à leur ani­mal en fran­çais, car le chien ne com­prend les ins­truc­tions que dans cette langue.» V. Pe­tit

Où a été créée la pre­mière école de chiens-guides : en France ou en Al­le­magne (Eu­rope) ?

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.