Du

Mon Quotidien - - À LA UNE -

à par­tir de re­cettes trou­vées sur In­ter­net (lire n° 6 497). Rai­son : des pro­duits (les­sive, colle…) uti­li­sés pour fa­bri­quer la pâte gluante sont dan­ge­reux pour la san­té. Ils peuvent cau­ser des pro­blèmes res­pi­ra­toires, des al­ler­gies…

Or, des en­fants y jouent par­fois plu­sieurs heures par jour.

Une nou­velle en­quête, por­tant sur les pâtes ven­dues dans les ma­ga­sins, est pa­rue ce mois-ci dans la re­vue UFC-Que Choi­sir.

Des scien­ti­fiques ont tes­té 13 mo­dèles de slime tout prêts ou à fa­bri­quer soi-même. Ob­jec­tif : re­cher­cher des traces de «conta­mi­nants» (mer­cure, ar­se­nic…). Bonne nou­velle : ils n’en ont pas trou­vé. Mais ils ont aus­si étu­dié les quan­ti­tés de bore, une sub­stance qui rend la pâte élas­tique.

Cette fois, les ré­sul­tats sont beau­coup plus in­quié­tants. 3 pro­duits tes­tés dé­passent de 2 à 14 fois la quan­ti­té maxi­male au­to­ri­sée ! Or, à forte dose, cette sub­stance est dan­ge­reuse. Son simple contact peut en­traî­ner des ir­ri­ta­tions de la peau et des yeux, des al­ler­gies,

Que veut dire Un pot conte­nait 14 fois plus de bore (la sub­stance ren­dant la pâte élas­tique) que la quan­ti­té maxi­male au­to­ri­sée

et même cau­ser, plus tard, des troubles de la re­pro­duc­tion, ex­pliquent les ex­perts.

Et ce n’est pas tout : si des per­sonnes en avalent, elles risquent d’avoir de graves pro­blèmes de di­ges­tion. Les or­ganes de leur ventre (ex. : foie) et leur sys­tème ner­veux risquent aus­si d’être abî­més. Les ex­perts pré­cisent que la quan­ti­té de bore va­rie par­fois entre 2 pots de la même marque. Conclu­sion : ils dé­con­seillent aux pa­rents d’ache­ter ces pro­duits. C. H.

en an­glais ?

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.