Pour­quoi y a-t-il des cours de re­li­gion à l’école en Al­sace ?

Mon Quotidien - - LA QUESTION -

Écoles. « De 1801 à 1905, des cours de re­li­gion ont été don­nés dans toutes les écoles de France. Mais de nos jours, ce n’est plus le cas que dans les 2 dé­par­te­ments de l’Al­sace (Haut-Rhin et Bas-Rhin) et en Mo­selle. »

Ac­cord. « En 1801, Na­po­léon Bo­na­parte a si­gné le Con­cor­dat avec le pape. Cet ac­cord pré­voyait (entre autres choses) l’en­sei­gne­ment de la re­li­gion à l’école, en France. Ces cours concer­naient les 3 re­li­gions prin­ci­pales de l’époque dans le pays (ca­tho­lique, pro­tes­tante et juive). »

Guerre. « En 1871, après la guerre contre l’Em­pire al­le­mand, l’Al­sace et la Mo­selle sont de­ve­nues al­le­mandes. En 1919, à la suite de la vic­toire fran­çaise lors de la Pre­mière Guerre mon­diale (1914-1918), elles sont re­de­ve­nues fran­çaises. Mais, entre-temps, en France, le Con­cor­dat avait été abro­gé : l’État (le pays) et la re­li­gion avaient été sé­pa­rés par une loi, en 1905. Le gou­ver­ne­ment a donc dé­ci­dé d’im­po­ser les mêmes règles dans cette ré­gion et ce dé­par­te­ment. »

Ma­ni­fes­ta­tions. « Mais les ha­bi­tants de l’Al­sace et de la Mo­selle, ain­si que l’Église, s’y sont op­po­sés. De grandes ma­ni­fes­ta­tions ont eu lieu en 1924. Le gou­ver­ne­ment fran­çais a alors aban­don­né cette idée, de peur de fâ­cher une grande par­tie de la po­pu­la­tion. »

Pa­rents. « Au­jourd’hui, dans les 3 dé­par­te­ments, les cours de re­li­gion ont lieu au pri­maire et au col­lège. Mais les pa­rents ont le droit de de­man­der une dis­pense par écrit. »

En­tre­tien réa­li­sé par A. Ta­riel

Quel fleuve marque la fron­tière entre la France et l’Al­le­magne (Eu­rope), en Al­sace ?

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.