LES BELLES HIS­TOIRES S’AC­CU­MULENT

Nouvelles Hochelaga-Maisonneuve - - LA UNE - MA­RIE-PIER GA­GNÉ ma­rie-pier.gagne@tc.tc

Mères avec pou­voir fa­vo­rise l’autonomie et l’in­té­gra­tion so­ciale et pro­fes­sion­nelle de femmes cheffes de fa­milles mo­no­pa­ren­tales. L’or­ga­nisme ac­com­pagne plu­sieurs fa­milles en as­su­rant no­tam­ment un lo­ge­ment sub­ven­tion­né, un ac­com­pa­gne­ment in­di­vi­dua­li­sé et une place en CPE pour les en­fants. Une res­source bé­né­fique ap­pré­ciée de nom­breuses mères.

De­puis sa fon­da­tion en 2001, l’or­ga­nisme Mères avec pou­voir a per­mis à plus de 200 femmes mo­no­pa­ren­tales en si­tua­tion de pré­ca­ri­té de réa­li­ser leurs pro­jets de vie, tout en leur four­nis­sant un mi­lieu de vie sti­mu­lant.

Si­tué à la li­mite d’Ho­che­la­ga-Maisonneuve et du Centre-Sud, l’or­ga­nisme offre un lo­ge­ment sub­ven­tion­né, du sou­tien psy­cho­lo­gique et l’ac­cès à un centre de la pe­tite en­fance (CPE) à 30 mères à la fois. Cha­cune d’entre elles peut comp­ter sur l’ap­pui de l’équipe de Mères avec pou­voir (MAP) pour trois ans.

Ma­rie-An­drée Au­ber­giste est l’une des bé­né­fi­ciaires de l’or­ga­nisme, de­puis près de 2 ans. Âgée de 39 ans, elle s’est tour­née vers MAP d’abord pour ef­fec­tuer un re­tour aux études.

« J’étais se­cré­taire, je tra­vaillais le soir, ex­plique-t- elle. Toute seule avec un en­fant, c’était très dif­fi­cile à gé­rer. Je pen­sais à re­tour­ner à l’école, mais sans le sou­tien de MAP, je ne crois pas que ça au­rait été pos­sible.»

« Ça fait beau­coup de bien de se re­trou­ver seule­ment entre ma­mans, ça nous per­met de dé­cro­cher un peu, d’avoir des conver­sa­tions d’adultes, de nous chan­ger les idées. On n’en est pas toutes ren­dues au même point dans nos vies, ça fait un beau mé­lange et ça nous per­met aus­si d’en ap­prendre des autres.» Ma­rie-An­drée Au­ber­giste

Chaque femme hé­ber­gée par MAP paie un loyer équi­valent à 25% de son re­ve­nu.

«C’est cer­tain que ça aide, sou­ligne Mme Au­ber­giste, qui a la garde com­plète de sa fille de quatre ans. L’ar­gent qu’on ne met pas dans le lo­ge­ment, on peut la mettre ailleurs et ça nous per­met de réa­li­ser des rêves aux­quels on n’au­rait pas pu as­pi­rer avant.»

Dé­ter­mi­née, Mme Au­ber­giste, qui étu­die en res­sources hu­maines, songe à mettre en place sa propre en­tre­prise d’ac­ces­soires à che­veux pour en­fants. Rem­plie de pro­jets, elle en­vi­sage aus­si pous­ser sa sco­la­ri­té en­core plus loin.

«MAP, c’est vrai­ment un bon coup de pouce pour les ma­mans mo­no­pa­ren­tales pour réa­li­ser leurs pro­jets à long terme, conti­nue-t- elle. Ils trans­forment ce qui sem­blait au­pa­ra­vant être inat­tei­gnable en quelque chose de bien réel.»

VIVRE AVEC LES AUTRES

La vie en com­mu­nau­té plaît à Mme Au­ber­giste, qui ne trouve que des points po­si­tifs à par­ta­ger l’im­meuble qu’elle ha­bite avec 29 autres fa­milles.

«Il y a plu­sieurs ac­ti­vi­tés qui sont of­fertes aux ma­mans, men­tionne-t- elle. Il y a souvent des pro­fes­sion­nels qui viennent don­ner des ate­liers sur la ges­tion des émo­tions, sur l’es­time de soi ou sur l’art thé­ra­pie, par exemple.»

Pen­dant que les ma­mans par­ti­cipent aux ate­liers, des gens prennent soin des en­fants, qui s’amusent en­semble.

TAUX DE RÉUS­SITE

La for­mule qu’em­ploie MAP pour ve­nir en aide à ses bé­né­fi­ciaires a fait ses preuves. L’or­ga­nisme éva­lue que son taux de réus­site se si­tue au­tour de 85%.

«On se sent très pri­vi­lé­giées d’as­sis­ter à ces réus­sites, af­firme Va­lé­rie La­rouche, di­rec­trice gé­né­rale de l’or­ga­nisme. C’est du concret. On est fiers quand on voit nos femmes sor­tir de la pau­vre­té, ob­te­nir un di­plôme ou dé­cro­cher un em­ploi.»

Vic­time de son suc­cès, MAP pré­sente tou­te­fois une liste d’at­tente d’en­vi­ron 50 noms.

«Le temps d’at­tente avant d’ac­cé­der aux ser­vices est d’en­vi­ron un an ou un an et de­mi. Si on construi­sait un autre im­meuble à lo­ge­ments comme ce­lui qu’on a ac­tuel­le­ment, on pour­rait le rem­plir au com­plet», conclut Mme La­rouche.

(Pho­to TC Me­dia — Ma­rie-Pier Ga­gné)

Ma­rie-An­drée Au­ber­giste bé­né­fi­cie ac­tuel­le­ment du sou­tien de l’or­ga­nisme MAP.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.