L’heure bleue

Personnalités - - News - Ma­rie-Eve Leclerc

La der­nière scène de l’hi­ver nous mon­trait Ber­nard gi­sant inerte sur le ventre dans la pis­cine après avoir été frap­pé à la tête avec un ob­jet conton­dant. Il n’est pas mort, mais il est plon­gé dans le co­ma. Au­ra-t-il des sé­quelles? Est-ce qu’Anne-So­phie de­vra re­voir toutes ses prio­ri­tés et re­ve­nir à Co­wans­ville? L’au­teur, Mi­chel d’As­tous, ré­pond à nos ques­tions.

M-E.L.: Ber­nard a été vic­time d’une sau­vage agres­sion qui l’a lais­sé inerte dans la pis­cine. Comment s’en sor­ti­ra-t-il? M.D.: «Ber­nard (Be­noît Gouin) a ef­fec­ti­ve­ment été agres­sé, mais on ne sait pas par qui. Son ami Nor­mand (Jean Pe­tit­clerc) le sau­ve­ra in ex­tre­mis de la noyade. Néan­moins, on sent que Ber­nard gar­de­ra de graves sé­quelles de cette agres­sion. Il est dans le co­ma, puis­qu’il a fait une hé­mor­ra­gie sé­vère. Quelles se­ront les consé­quences de celle-ci sur le plan neu­ro­lo­gique? Se­ra-t-il gra­ve­ment han­di­ca­pé?» Y a-t-il un sus­pect concer­nant cette at­taque? «Bien sûr. La po­lice fe­ra en­quête. Nor­mand ra­con­te­ra aux au­to­ri­tés qu’il a vu quel­qu’un se sau­ver des lieux de l’agres­sion avec un bâ­ton de ba­se­ball. Il dé­dui­ra que c’était Ra­phaël (Jean-Phi­lippe Per­ras), le fils de Ber­nard avec le­quel ce­lui-ci est en conflit. Il don­ne­ra sa ver­sion des faits à la po­lice, et les en­quê­teurs ten­te­ront de re­trou­ver le jeune homme. Mais Ra­phaël se­ra in­trou­vable. Quand on le re­ver­ra en­fin, on consta­te­ra qu’il est par­ti sur une dé­rape d’al­cool et qu’il a de la dif­fi­cul­té à trou­ver des ali­bis pour la soi­rée où a eu lieu l’at­taque. Il se­ra donc in­car­cé­ré et dé­te­nu pen­dant une nuit, soit le temps de su­bir un in­ter­ro­ga­toire.» Anne-So­phie se ren­dra-t-elle à son che­vet? «Oui. Elle se trouve à Mon­tréal et elle re­ce­vra un ap­pel de la po­lice concer­nant l’acte cri­mi­nel com­mis par sa fille, Cla­ra (Alice Mo­rel-Mi­chaud). Anne-So­phie (Cé­line Bon­nier) se ren­dra donc à Co­wans­ville pour s’oc­cu­per de la sor­tie de sa fille du centre de dé­ten­tion. C’est à ce mo­ment qu’elle ap­pren­dra que Ber­nard est à l’hô­pi­tal. Cla­ra

et Anne-So­phie se ren­dront à son che­vet. Ce se­ra une soi­rée très mou­ve­men­tée pour Anne-So­phie, d’au­tant plus qu’il vient de se pas­ser quelque chose entre elle et Hu­bert (Jean-Fran­çois Pi­chette).

Elle de­vra donc res­ter quelque temps à Co­wans­ville…

«Oui, étant don­né ce qui est ar­ri­vé à Ber­nard, ça cham­bou­le­ra ses plans, elle qui vou­lait res­ter à Mon­tréal. Elle se sen­ti­ra res­pon­sable et vou­dra ai­der Ber­nard. Mais lui ne vou­dra pas né­ces­sai­re­ment l’avoir comme in­fir­mière.»

Qu’en est-il de la vie d’Anne-So­phie à Mon­tréal?

«Elle met­tra le cou­vert sur sa nou­velle re­la­tion avec Hu­bert en lui di­sant que ce n’est pas vrai­ment le bon mo­ment pour ça, puisque son ex se bat pour ré­cu­pé­rer un sem­blant de vie nor­male. Et pen­dant son ab­sence, ses co­lo­ca­taires ap­pren­dront qu’ils doivent quit­ter l’ap­par­te­ment, car il est in­sa­lubre. Ils se­ront donc à la re­cherche d’un nou­veau lo­gis et se de­man­de­ront si Anne-So­phie les sui­vra. Éven­tuel­le­ment, elle re­tour­ne­ra à Mon­tréal et elle se consa­cre­ra au tra­vail com­mu­nau­taire pour ai­der les nou­veaux ar­ri­vants.»

Il se­ra aus­si ques­tion de di­vorce entre Ber­nard et Anne-So­phie. Comment se dé­rou­le­ront les pro­cé­dures?

«Ce qui est ar­ri­vé à Ber­nard le rap­pro­che­ra d’Anne-So­phie, et on pour­rait croire qu’ils for­me­ront de nou­veau un couple. Cla­ra aus­si en­vi­sa­ge­ra cette op­tion. Il y au­ra beau­coup d’hé­si­ta­tion, mais les deux se ren­dront compte que la sé­pa­ra­tion est in­évi­table. Ils se li­vre­ront alors une rude ba­taille ju­ri­dique, et ça ne se­ra pas beau à voir. Au­cun des deux ne fe­ra de ca­deaux à l’autre, et Ber­nard, qui se sen­ti­ra tra­hi par Anne-So­phie, lui im­po­se­ra des condi­tions de di­vorce mes­quines.»

Fi­na­le­ment, quelles se­ront les consé­quences de l’acte cri­mi­nel po­sé par Cla­ra?

«Elle a po­sé ce geste dé­lin­quant sous l’in­fluence de Tho­mas (Alex God­bout), qui l’a ma­ni­pu­lée. Jus­qu’où ira-t-elle? Cet acte était comme un ap­pel à l’aide. Cla­ra a été un peu aban­don­née par ses pa­rents de­puis la mort de Guillaume (Matt Hé­bert), et après il y a eu la sé­pa­ra­tion… Elle a trou­vé une fa­çon d’at­ti­rer l’at­ten­tion de ses pa­rents en pre­nant une voie se rap­pro­chant de la dé­lin­quance. Mais pour le mo­ment, sui­vant les conseils de Tho­mas, elle joue la carte de la fille re­pen­tante, car elle risque d’être ac­cu­sée de ten­ta­tive d’in­cen­die cri­mi­nel. De plus, cette his­toire au­ra une in­ci­dence sur sa vie so­ciale, car tout le monde sau­ra la vé­ri­té à l’école. Cla­ra flir­te­ra avec le cô­té sombre de sa per­son­na­li­té.»

La po­lice veut in­ter­ro­ger Ra­phaël (Jean-Phi­lippe Per­ras), mais ce­lui-ci, par­ti sur une dé­rape d’al­cool, est in­trou­vable.

Anne-So­phie doit res­ter à Co­wans­ville le temps que l’état de san­té de Ber­nard se re­place.

Les co­lo­ca­taires mon­tréa­lais d’Anne-So­phie doivent quit­ter l’ap­par­te­ment pour des rai­sons d’in­sa­lu­bri­té. Les sui­vra-t-elle?

L’ab­sence de Ber­nard a des ré­per­cus­sions sur son en­tre­prise, même si Nor­mand (Jean Pe­tit­clerc) et Lu­cie (Ma­rie-Hé­lène Thi­bault) sont là pour gar­der le cap.

Anne-So­phie doit mettre le cou­vert sur sa re­la­tion avec Hu­bert (Jean-Fran­çois Pi­chette), en rai­son de l’agres­sion de son ex.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.