Les re­mises en ques­tion d’Anaïs et d’Isa­belle

La pre­mière sai­son de la sé­rie, tout d’abord dif­fu­sée sur la pla­te­forme Tou.tv, puis à ICI Ra­dio-Ca­na­da Té­lé, nous a lais­sés sur une ré­vé­la­tion d’Anaïs: celle-ci a dé­cla­ré ne plus vou­loir ha­bi­ter chez Isa­belle. Est-ce que le déménagement au­ra bel et bien

Personnalités - - Unite 9 - Ma­rie-Eve Leclerc

La sé­rie re­prend quelques mois après la fin du der­nier épi­sode. On y re­trouve Anaïs (Vir­gi­nie For­tin), qui se ques­tionne beau­coup sur son ave­nir en tant qu’ar­tiste. Celle qui car­bure constam­ment aux nou­veaux pro­jets trou­ve­ra-t-elle en­fin sa place? De son cô­té, Isa­belle (Eve­lyne Bro­chu), qui a toujours été vue comme trop gen­tille, veut da­van­tage af­fir­mer ce qu’elle pense. Brus­que­ra-t-elle trop de gens? Une chose est sûre, les re­mises en ques­tion sont à l’hon­neur chez les deux soeurs.

Quant au déménagement dont Anaïs a fait l’an­nonce lors de la fi­nale de la sai­son der­nière, il est en­core dans les plans, mais la ca­dette re­pousse le mo­ment de s’en al­ler. Craint-elle de vo­ler de ses propres ailes? Ou est-ce plu­tôt Isa­belle qui vou­drait gar­der sa pe­tite soeur plus long­temps au­près d’elle afin de la pro­té­ger? Le duo, plus fort que jamais, pour­suit sa quête d’éman­ci­pa­tion et dé­couvre que, par­fois, les rôles peuvent être in­ver­sés: la per­sonne qui a le plus be­soin de l’autre n’est pas toujours celle qu’on pense.

L’en­tou­rage tour­men­té

Le quo­ti­dien des gens en­tou­rant Anaïs et Isa­belle de­meure tour­men­té. Ma­nue­la (Alice Pas­cual), en­ceinte de huit mois, s’in­ter­roge elle aus­si: veut-elle vrai­ment faire su­bir à son en­fant le monde dans le­quel elle vit? Sa­mir (Meh­di Bou­sai­dan), son amou­reux, res­sent éga­le­ment des an­goisses à l’ap­proche de la nais­sance. Di­sons que Ma­nue­la ne fait rien pour cal­mer les choses.

Du cô­té des hommes dans la vie d’Anaïs et d’Isa­belle, ce n’est pas plus sain. Un tour­nage force Ro­main (Pierre-Yves Car­di­nal) à quit­ter la ville pour quelque temps. Loin des yeux, loin du coeur, sauf dans le cas d’Anaïs, qui voit ses sen­ti­ments pour lui se ren­for­cer alors qu’il n’est pas là. L’ab­sence pro­lon­gée de Ro­main au­ra-t-elle des ré­per­cus­sions sur le trouble bi­po­laire de cette der­nière? Quant à Marc-An­toine (Éric Bru­neau), il pour­suit sa dés­in­toxi­ca­tion d’Isa­belle grâce aux con­seils de sa psy (Élyse Mar­quis). Il s’achète ain­si un

cha­let dans le­quel il s’isole pour se rap­pro­cher… de lui-même. Réus­si­ra-t-il sa mis­sion?

Qui sont les nou­veaux per­son­nages?

Quelques nou­veaux vi­sages se gref­fe­ront à la sé­rie. Par­mi ceux-ci, Olivier (Jean-Fran­çois Pro­ven­çal), un sym­pa­thique mais mésa­dap­té com­pa­gnon de course d’Anaïs; Charles (Jean-Phi­lippe Per­ras), le sé­dui­sant nu­tri­tion­niste du Centre Mieux-Vivre, en qui Ma­nue­la et Anaïs voient le gars idéal pour Isa­belle; Louis St-Amand (Fran­çois Lé­tour­neau), le nou­veau co­or­don­na­teur sur­qua­li­fié de La Sta­tion qui tra­vaille­ra avec Isa­belle et My­riam (Anne-Ma­rie Ca­dieux); et Jean-Marc (Marc Bé­land), le «mo­noncle» pré­fé­ré d’Anaïs et d’Isa­belle. On sui­vra aus­si en pa­ral­lèle la crise de couple de leurs pa­rents, Ca­role (Louise Por­tal) et Clé­ment (Ger­main Houde).

Marc-An­toine (Éric Bru­neau) se re­tire dans un cha­let éloi­gné pour faire une «dé­tox» d’Isa­belle.

Louis St-Amand (Fran­çois Lé­tour­neau), nou­veau co­or­don­na­teur sur­qua­li­fié de La Sta­tion, tra­vaille­ra avec Isa­belle et My­riam (Anne-Ma­rie Ca­dieux).

Olivier (Jean-Fran­çois Pro­ven­çal), com­pa­gnon de course d’Anaïs, est re­con­nu pour être un sym­pa­thique mésa­dap­té.

Ma­nue­la et Anaïs voit en Charles (Jean-Phi­lippe Per­ras), le sé­dui­sant nu­tri­tion­niste du Centre Mieux-Vivre, le gars idéal pour Isa­belle.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.