L’IN­VI­SIBLE COM­MU­NI­CA­TION

Photo | Societe - - Scènes De Rue - [An­drew Neel / Photographe] [Pierre Fraser / So­cio­logue]

a mon­dia­li­sa­tion du ca­pi­ta­lisme, dans sa lo­gique du juste à temps, exige des in­di­vi­dus de plus en plus flexibles en me­sure de s’adap­ter aux heures de travail de plus en plus dé­ca­lées, des in­di­vi­dus de plus en plus en­ser­rés dans les mil­liers de fils in­vi­sibles de la com­mu­ni­ca­tion qui les re­lient constam­ment au travail. L’in­di­vi­du, at­ta­ché à ces mil­liers de fils in­vi­sibles qui le lient constam­ment à une tâche quel­conque, ef­facent toute cou­pure entre travail et loi­sir, luttent contre le temps mort, la va­cui­té et l’in­oc­cu­pa­tion, l’obligent à être constam­ment en be­sogne, à s’as­su­rer d’une ac­ti­vi­té conti­nue et sans ré­pit. C’est le prix à payer du fait d’être constam­ment connec­té, et la pho­to ci-des­sous, cro­qué sur le vif dans un es­pace pu­blic par le photographe An­drew Neel, en montre bien l’in­si­dieuse om­ni­pré­sence. Peu im­porte l’es­pace pu­blic où l’on se trouve, le Wi­Fi pro­page ses ondes ten­ta­cu­laires dans le moindre re­coin. Qu’il s’agisse de la salle d’at­tente du ca­bi­net du mé­de­cin, du bis­tro du coin, du centre com­mer­cial, de l’aé­ro­port, de l’école, du res­tau­rant ou même de la phar­ma­cie, il est dé­sor­mais im­pos­sible de se sous­traire au Wi-Fi. So­cia­le­ment par­lant, un es­pace pu­blic sans Wi-Fi est sus­pect, voire même un cran en re­tard sur l’évo­lu­tion tech­no­lo­gique.

La jeune femme de la pho­to de gauche est dans cette lo­gique de connexion ten­ta­cu­laire sup­por­tée par le Wi-Fi. Il suf­fit de dé­am­bu­ler sur le trot­toir d’une rue où il y a beau­coup de res­tau­rants, de bis­tros et de pubs pour consta­ter à quel point la pos­ture de cette jeune femme est un lieu com­mun. Non seule­ment est-elle un lieu com­mun, mais elle est éga­le­ment en phase avec l’idéo­lo­gie do­mi­nante de la com­mu­ni­ca­tion ef­fec­tive en tout temps. Que l’on soit à Pa­ris, New York, To­kyo, ou bien dans le petit vil­lage le plus re­cu­lé de l’Amé­rique pro­fonde, tous par­tagent in­évi­ta­ble­ment une pos­ture si­mi­laire, qua­si uni­ver­selle, de la per­sonne connec­tée. Qu’il s’agisse d’un or­di­na­teur por­table, d’une ta­blette ou d’un té­lé­phone in­tel­li­gent, le Wi-Fi im­pose la connexion, le ré­seau doit être dis­po­nible, la connexion doit être ins­tan­ta­née, la com­mu­ni­ca­tion doit s’éta­blir. Ici, le temps se compte en mi­nutes connec­tées.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.