CE QUI AT­TEND LES SIGNES DE TERRE

Prédictions Annuelles - - Sommaire -

Des pro­blèmes fa­mi­liaux les ac­ca­pa­re­ront par­fois. Ils en ré­sou­dront quelques-uns, mais ne pour­ront hé­las! en em­pê­cher d'autres de se dé­gra­der. Le sort des aî­nés les pré­oc­cu­pe­ra d'une fa­çon par­ti­cu­lière. Dans l'exer­cice de leur mé­tier ou pro­fes­sion, ils de­vront se sou­mettre à di­verses règles et exi­gences, mais triom­phe­ront si bien des em­bûches qu'ils au­ront de l'avan­ce­ment.

VIERGE

— C'est un signe com­plexe, chez qui prime le monde de l'in­té­rieur, la Vierge ne ces­sant d'ana­ly­ser et d'en­gran­ger, dans la crainte de l'im­pré­vu. Le type de ce signe s'avère sin­gu­liè­re­ment hy­po­con­driaque, en­tre­tient des an­goisses et des han­tises de toutes sortes. Cet éter­nel in­sa­tis­fait se montre ce­pen­dant en af­faires un re­mar­quable ad­mi­nis­tra­teur, ca­pable de mettre en chan­tier des pro­jets d'en­ver­gure. Tou­te­fois, on compte chez les Vierge plus de cé­li­ba­taires que de couples heu­reux. Il faut dire que, chez eux, la par­ci­mo­nie et le sou­ci du dé­tail sont pous­sés à l'ex­trême. Dans la vie à deux, ce trait de leur ca­rac­tère peut de­ve­nir à la longue net­te­ment in­sup­por­table.

— Beau­coup de Vierge trou­ve­ront en 2017 une sta­bi­li­té plus mar­quée que d'or­di­naire. Mais ces gens en­tre­tien­dront quand même une constante in­cer­ti­tude du len­de­main. Les astres leur sou­ri­ront en af­faires, mais ils de­vront re­dou­bler de vi­gi­lance. On ten­te­ra sou­vent de les in­duire en er­reur. De proches pa­rents se­ront dé­pan­nés par eux et ils leur en se­ront re­con­nais­sants. Mais son es­prit cri­tique en éloi­gne­ra d'autres. Des ro­mances dé­ce­vantes confir­me­ront des Vierge dans leur cé­li­bat. Des sé­pa­ra­tions se­ront sui­vies de la for­ma­tion de couples heu­reux et du­rables. Ils au­ront du suc­cès dans leurs ac­ti­vi­tés pro­fes­sion­nelles, dans la me­sure de leurs conces­sions.

CA­PRI­CORNE

— Le Ca­pri­corne se dis­tingue sur­tout par son sens de l'ordre et de la dis­ci­pline. Do­té d'un éton­nant pou­voir de concen­tra­tion, sou­vent re­plié sur lui-même, il ne se confie pas fa­ci­le­ment. D'une per­son­na­li­té aus­tère mais bien trem­pée, on sent chez lui un pro­di­gieux es­prit de syn­thèse, mais aus­si un ri­gou­reux sens cri­tique, en plus d'une nette mé­fiance de la spon­ta­néi­té chez au­trui. Sous son ap­pa­rence re­vêche se cache un être d'une vive sen­si­bi­li­té, ca­pable d'une ar­dente pas­sion. Tant en amour qu'en so­cié­té, le Ca­pri­corne ex­prime ses sen­ti­ments avec une na­vrante gau­che­rie. Mais on aime le cô­té di­rect et franc de ce conser­va­teur, même s'il est par­fois bles­sant.

— D'im­por­tantes dé­ci­sions et de nou­velles orien­ta­tions s'im­po­se­ront pour les Ca­pri­corne, sur­tout en amour. Il s'en­sui­vra quel­que­fois des sé­pa­ra­tions. Les nou­veaux couples qui se for­me­ront se­ront du­rables et heu­reux, tan­dis que d'autres op­te­ront pour des me­sures don­nant plus de souffle à leur union. Des amis leur per­met­tront d'avoir une vie so­ciale plus ac­tive. At­ta­chés aux va­leurs fa­mi­liales, les Ca­pri­corne y trou­ve­ront beau­coup de sym­pa­thie, ai­de­ront des pa­rents à at­teindre les ob­jec­tifs qu'ils se se­ront fixés, mais pour en re­ti­rer peu de gra­ti­tude. Sur le plan fi­nan­cier, ils au­ront de la veine, mais per­dront un peu de fric. Leurs ob­jec­tifs pro­fes­sion­nels se­ront ai­sé­ment at­teints.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.