Peurs et envies de chaque signe

Nous en­tre­te­nons tous des peurs, des ap­pré­hen­sions quel­que­fois in­cons­cientes, et vi­vons avec des envies que nous n’ar­ri­vons pas sou­vent à as­sou­vir. Après les avoir apai­sées, il sur­git des craintes et des dé­si­rs sou­vent plus pro­non­cés qu’avant.

Prédictions Annuelles - - Sommaire -

LE DÉ­SIR DE RE­LE­VER DES DÉ­FIS Avec leur ins­tinct guer­rier, les BÉ­LIER cherchent constam­ment à re­le­ver de nou­veaux dé­fis, peu im­porte qu’ils en triomphent ou qu’ils es­suient un échec. Toute contes­ta­tion leur est in­sup­por­table. Ils cherchent tout le temps à sor­tir des sen­tiers bat­tus. LA HANTISE DU CHAN­GE­MENT

Conser­va­teurs et rou­ti­niers, les TAU­REAU ont la hantise de tout ce qui peut cham­bou­ler leurs ha­bi­tudes. Aus­si, leur sen­sua­li­té est si vive qu’elle ne cesse de les tour­men­ter. Ces êtres sont très pos­ses­sifs, ils craignent qu’on leur prenne ce qu’ils ont ac­quis. LA CRAINTE DE LA CONTES­TA­TION

Les GÉ­MEAUX sont des idéa­listes qui hé­sitent à mettre leurs prin­cipes et opi­nions éclai­rées de l’avant. C’est la crainte qu’on les conteste, sur­tout qu’on les ri­di­cu­lise, qui les en em­pêche. En so­cié­té, leur peur de pas­ser in­aper­çus en fait sou­vent des types ex­hi­bi­tion­nistes. UN CONSTANT BE­SOIN DE CHA­LEUR HU­MAINE La cha­leur du co­con fa­mi­lial s’avère pour les CAN­CER d’une im­por­tance ca­pi­tale. Ils aiment s’y re­trou­ver et re­doutent d’en être ex­clus. En amour, un re­jet peut les af­fec­ter dra­ma­ti­que­ment. Leur ima­gi­na­tion leur fait confondre la réa­li­té avec le monde vir­tuel. LE CAU­CHE­MAR D’UNE HU­MI­LIA­TION

Per­sonne n’est plus fier qu’un LION. Il est donc ef­frayé à la pen­sée de ne pas réus­sir ce qu’il a en­tre­pris, qu’on se moque de lui ou que ses goûts raf­fi­nés soient contes­tés. Mal­heur à qui­conque hu­mi­lie une per­sonne de ce signe. DES ÊTRES HY­PO­CON­DRIAQUES

La peur d’être ma­lades est ce qui ca­rac­té­rise le plus les

VIERGE. Com­plexés, bour­rés de pré­ju­gés, les na­tifs de ce signe sont épou­van­tés à la pen­sée d’être un jour pris au dé­pour­vu. Ils sont mé­ti­cu­leux et scru­pu­leux au plus haut point.

Soif DE JUS­TICE ET D’HAR­MO­NIE Les BA­LANCE s’en­tendent bien avec la ma­jo­ri­té des autres signes. Tou­te­fois, leur soif de jus­tice est si pro­non­cée que leurs re­la­tions et leurs dé­si­rs en sont trau­ma­ti­sés. Les na­tifs de ce signe se contentent fa­ci­le­ment, mais peuvent en­tre­te­nir des in­quié­tudes sans fon­de­ment. D’UN EX­TRÊME à L’AUTRE

D’une per­son­na­li­té com­plexe et d’un quo­tient sexuel éle­vé, les SCOR­PION ont des envies qu’ils ont du mal à sa­tis­faire. Ces êtres énig­ma­tiques ont un ca­rac­tère et un tem­pé­ra­ment qui les portent en toute chose d’un ex­trême à l’autre. LA RÉPUGNANCE DE LA MÉ­DIO­CRI­TÉ

Avec leur style «grand prince», les SA­GIT­TAIRE ont hor­reur de la mé­dio­cri­té. Pour en­tre­te­nir leurs goûts raf­fi­nés et leur train de vie, tous les moyens sont bons. En rai­son de leur vive soif d’éva­sion, ils ont tout le temps en­vie de prendre le large. MÉFIANTS ET PRÉ­VOYANTS

Les CA­PRI­CORNE sont pra­tiques et pré­voyants. Ils ont peur de l’im­pré­vu et craignent de se faire ber­ner. D’un es­prit de syn­thèse éton­nant, ils ana­lysent tout et ne se confient pas fa­ci­le­ment. Ces gens ex­priment leurs sen­ti­ments avec une na­vrante mal­adresse. DE GRANDS INDIVIDUALISTES

Po­ly­va­lents et d’une grande vi­va­ci­té d’es­prit, les VER­SEAU se mêlent de leurs af­faires: ils sont individualistes. Ils ont des idéaux, mais l’ar­gent s’avère pour eux plus un moyen qu’un but. En af­faires, ils ar­rivent à dé­ni­cher de gé­né­reux com­man­di­taires. D’UNE AB­NÉ­GA­TION SANS BORNE

D’un dé­voue­ment et d’une ab­né­ga­tion sans li­mite, les

POIS­SONS ont au­tant be­soin de sé­cu­ri­té fi­nan­cière qu’af­fec­tive: ils ont l’an­goisse du len­de­main. In­dé­cis et d’une grande mé­moire, ils hé­sitent à don­ner leur opi­nion et rêvent de voyages im­pos­sibles. JEAN DE­NIS, as­tro­logue

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.