CE QUI AT­TEND LES SIGNES D’AIR

Prédictions Annuelles - - Sommaire -

GÉ­MEAUX

POR­TRAIT - Les Gé­meaux sont d’une vi­va­ci­té d’es­prit hors du com­mun, mais d’une sen­si­bi­li­té si vive qu’un rien les en­chante, les bou­le­verse ou les fait pa­ni­quer. D’une per­son­na­li­té en­jouée, ils ont un charme fou. On s’en éprend dès la pre­mière ren­contre. D’une constante cu­rio­si­té in­tel­lec­tuelle, ils s’émer­veillent ai­sé­ment et ex­cellent dans le monde des com­mu­ni­ca­tions. Nombre de re­la­tion­nistes sont de ce signe. Dé­pour­vus d’am­bi­tion, ces gens se contentent fa­ci­le­ment. Peu de choses suf­fisent à leur bon­heur. Ils se montrent d’une ré­si­lience stu­pé­fiante, ne se laissent ja­mais abattre, par­viennent à se sor­tir in­demnes des pires tem­pêtes.

AVE­NIR - Leurs ex­pé­riences et ta­lents se­ront ex­ploi­tés avec suc­cès. Ils fe­ront la réus­site de di­verses en­tre­prises. Leur connais­sance des nou­velles tech­no­lo­gies les au­réo­le­ra d’un évident pres­tige. Les ré­seaux et mé­dias so­ciaux se­ront uti­li­sés avec mo­dé­ra­tion. De dé­ce­vantes mésa­ven­tures n’y se­ront sans doute pas étran­gères.

Les idylles des cé­li­ba­taires se­ront sans suite. Les couples fe­ront bon mé­nage, mais ils se cha­maille­ront par­fois. Les sé­pa­ra­tions se­ront de courte du­rée. En so­cié­té, leur com­pa­gnie se­ra re­cher­chée et ap­pré­ciée, mais on ten­te­ra d’abu­ser de leur bonne foi. Les pro­blèmes de pa­rents les por­te­ront à s’en éloi­gner. Leur mé­tier ou pro­fes­sion les fe­ra bé­né­fi­cier de re­ve­nus ac­crus, d’un plus grand train de vie.

BA­LANCE

POR­TRAIT - C’est le signe qui s’ac­corde avec le plus grand nombre d’autres signes, ani­mé d’une constante re­cherche de jus­tice et d’har­mo­nie. La Ba­lance est un per­son­nage tout en nuances, aux mul­tiples vi­sages. C’est aus­si un être d’une vive sen­si­bi­li­té, à l’es­prit ou­vert, in­tel­li­gent et ver­sa­tile. Il se dis­tingue éga­le­ment par son in­dé­ci­sion et se sa­tis­fait fa­ci­le­ment de ce que la vie lui ap­porte. Beau­coup de bo­hèmes et d’iti­né­rants sont de cette ap­par­te­nance as­tro­lo­gique. En amour et en ami­tié, la Ba­lance s’avère d’une fi­dé­li­té à toute épreuve. Dé­pour­vu de tout ap­pé­tit fi­nan­cier, le type de ce signe peut de­ve­nir un col­la­bo­ra­teur ou as­so­cié ef­fi­cace, d’une haute pro­bi­té.

AVE­NIR - D’im­por­tants chan­ge­ments cham­bou­le­ront leur rou­tine. Au tra­vail,

leur ex­pé­rience et leurs connais­sances se­ront mises à rude épreuve. Plu­sieurs évo­lue­ront dans de nou­velles sphères d’ac­ti­vi­té. Ils joui­ront d’une ap­pré­ciable ai­sance fi­nan­cière et n’hé­si­te­ront pas à dé­non­cer les ma­gouilles de leur en­tou­rage. Au sein de leur fa­mille, cer­taines dis­cordes les af­fec­te­ront, mais elles se­ront de courte du­rée.

Au prin­temps, leurs per­for­mances pro­fes­sion­nelles se­ront mieux ré­mu­né­rées. Du­rant la sai­son es­ti­vale, les re­la­tions fa­mi­liales se­ront cha­leu­reuses, avec des pa­rents ne se cha­maillant plus. Les cé­li­ba­taires au­ront beau­coup de mal à trou­ver l’âme soeur. Les couples su­bi­ront des in­fluences no­cives mais ils les sur­mon­te­ront.

VER­SEAU

POR­TRAIT - C’est un être in­tri­gant, d’un tem­pé­ra­ment et d’une per­son­na­li­té dif­fi­ciles à cer­ner. Sa vive cu­rio­si­té in­tel­lec­tuelle le porte à s’en­flam­mer pour l’in­for­ma­tique, l’in­ter­net et les ré­seaux so­ciaux. Pas tou­jours ac­ces­sible, le Ver­seau exècre la rou­tine. Res­pec­tueux des af­faires des autres, il ne to­lère pas qu’on s’im­misce dans les siennes. Égo­cen­trique, in­dé­pen­dant et fier, peu fa­cile d’ac­cès, il donne l’im­pres­sion de vivre dans un monde à part. En amour, les aven­tures d’un soir suf­fisent à son bon­heur. Dé­ta­ché des consi­dé­ra­tions ma­té­rielles, il ar­rive quand même à faire fi­nan­cer ses pro­jets. En­fin, les rap­ports fa­mi­liaux et les mondanités sus­citent chez lui peu d’in­té­rêt.

AVE­NIR - En 2018, les Ver­seau de­vront re­le­ver des dé­fis qui sti­mu­le­ront leur créa­ti­vi­té. De nou­velles tech­no­lo­gies bou­le­ver­se­ront l’exer­cice de leur mé­tier ou pro­fes­sion. Leur com­pé­tence et leurs connais­sances se­ront mises à l’épreuve, mais leurs per­for­mances dé­pas­se­ront celles de leurs col­lègues, ce qui leur vau­dra de l’avan­ce­ment.

Au prin­temps, des pro­blèmes fi­nan­ciers af­fec­te­ront leur hu­meur, mais s’avé­re­ront de courte du­rée. Leur vie so­ciale se­ra ani­mée. Ils fra­ter­ni­se­ront avec des gens in­fluents qui de­vien­dront de pré­cieux amis. Du­rant la belle sai­son, ils re­ce­vront, en amour, des avances des­quelles ré­sul­te­ront des idylles sans len­de­main. À l’au­tomne, ils réa­li­se­ront tout à fait leurs as­pi­ra­tions so­ciales et pro­fes­sion­nelles.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.