Il au­rait floué des gens pour près d’un mil­lion de dol­lars

Premiere edition - - Actualité -

Dix chefs d’ac­cu­sa­tion ont été dé­po­sés en­vers Sté­phane Ri­cher, un os­téo­pathe des Co­teaux. L’homme au­rait floué plu­sieurs per­sonnes pour un to­tal de près de 1 M $. Des ac­cu­sa­tions de fraude, d’ex­tor­sion, de menace, de fa­bri­ca­tion de faux do­cu­ments et d’uti­li­sa­tion de faux do­cu­ments ont été dé­po­sées, le 3 août au pa­lais de jus­tice de Val­ley­field. Se­lon les in­for­ma­tions dis­po­nibles, tous les faits de fraude et d’ex­tor­sion re­pro­chés à l’égard de ce­lui qui a été re­pré­sen­té par Me Mar­tin Pi­lotte pour Me Ma­riePier Gou­let, sont su­pé­rieurs à 5000 $. VI­VA mé­dia a ap­pris qu’une des pré­su­mées vic­times au­rait su­bi une perte ap­proxi­ma­tive de 700 000$ et qu’une autre per­sonne se se­rait fait flouer pour un mon­tant de 250 000 $. Sté­phane Ri­cher n’était pas pré­sent pour sa com­pa­ru­tion. D’ailleurs, MePi­lotte ain­di­qué au­juge Joey Du­bois­qu’il ré­ser­vait les op­tions de l’ac­cu­sé. Par consé­quent, au­cun­plai­doyer n’a été en­re­gis­tré. La re­pré­sen­tante du Di­rec­teur des pour­suites cri­mi­nelles et pé­nales, Me My­lène Brown a pro­fi­té de la com­pa­ru­tion pour re­mettre la preu­veà­la­dé­fen­seet­pour­de­man­de­rau­juge la per­mis­sion de pro­cé­der à l’amen­de­ment de cer­tains des chefs d’ac­cu­sa­tion. Le dos­sier­re­vient­de­vant­laCour­pou­ru­ne­com­pa­ru­tion pro for­ma le jeu­di 4 oc­tobre.

PHO­TO­THÈQUE

Il est im­por­tant de sou­li­gner que Sté­phane Ri­cher ne pra­tique plus sa pro­fes­sion d’os­téo­pathe à la cli­nique Phy­sio Os­téo Les Co­teaux et que l’ad­mi­nis­tra­tion de l’en­tre­prise n’a rien à voir avec les ac­cu­sa­tions aux­quelles Sté­phane Ri­cher doit faire face.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.