La Ville de Sainte-Anne-de-Bel­le­vue for­cée d’agir en rai­son des pro­blèmes de l’au­to­route 20

Premiere edition - - Actualité -

Cette se­maine, la Ville de Sainte-An­nede-Bel­le­vue a adop­té un rè­gle­ment qui tou­che­ra plu­sieurs au­to­mo­bi­listes de la ré­gion dès cet au­tomne.

À comp­ter du 17 sep­tembre, il se­ra in­ter­dit de tour­ner à gauche pour uti­li­ser la bre­telle d’ac­cès vers l’au­to­route 20 Ouest, sous le pont, et ce, du lun­di au ven­dre­di, de 16 h à 18 h. Cette res­tric­tion s’ap­plique aux au­to­mo­bi­listes qui sou­haitent sor­tir du vil­lage, et ne touche donc pas ceux qui pro­viennent de l’au­to­route 40 et qui tournent à droite pour ga­gner l’au­to­route 20 Ouest de­puis le bou­le­vard des An­ciensCom­bat­tants.

La me­sure s’ap­pli­que­ra dès le 17 sep­tembre à tous les vé­hi­cules, dont les au­to­bus sco­laires. Elle s’ap­pli­que­ra à par­tir d’oc­tobre aux au­to­bus d’Exo La Pres­qu’île. Seuls les vé­hi­cules d’ur­gence pour­ront uti­li­ser la bre­telle à l’heure de pointe.

À titre d’al­ter­na­tive, les au­to­mo­bi­listes sont in­vi­tés à uti­li­ser l’au­to­route 20 Est vers Mor­gan, ou l’au­to­route 40.

S É C U R I T É AVA N T T O U T

« Nous sommes conscients que cette me­sure au­ra un im­pact sur le com­por­te­ment et les ha­bi­tudes de nom­breux au­to­mo­bi­listes au quo­ti­dien, mais il n’y a pas de com­pro­mis pos­sible lorsque la sé­cu­ri­té des ci­toyens de Sainte-Anne-de- Bel­le­vue est en cause », a clai­re­ment ex­pri­mé Pao­la Ha­wa, maire de Sain­teAnne-de-Bel­le­vue.

En ef­fet, cette me­sure s’avère une ré­ponse au pro­blème de con­ges­tion sys­té­ma­tique dans le vil­lage à l’heure de pointe. Le tra­fic dans les rues étroites de la mu­ni­ci­pa­li­té em­pêche les vé­hi­cules d’ur­gence de cir­cu­ler et d’op­ti­mi­ser leur temps d’in­ter­ven­tion.

U N VA S T E P R O B L È M E D E M O B I L I T É

Pao­la Ha­wa in­siste sur le fait que le pro­blème de con­ges­tion à Sainte-An­nede-Bel­le­vue est une consé­quence d’un pro­blème plus large : l’inac­tion du MTQ dans le dos­sier du ré­amé­na­ge­ment de l’au­to­route 20.

« J’in­siste sur le fait que cette me­sure n’est pas une so­lu­tion, mais une fa­çon d’agir à court terme sur une pro­blé­ma­tique lo­cale. La vé­ri­table so­lu­tion, ce se­rait que le MTQ fasse ce qu’il dit qu’il va faire de­puis des an­nées », ex­plique Pao­la Ha­wa.

Ma­dame Ha­wa a fait ré­fé­rence aux élec­tions pro­chaines et aux en­ga­ge­ments que de­vraient prendre les can­di­dats dans le dos­sier de l’au­to­route 20. « Il faut faire bou­ger les choses. In­ter­pel­lez vos can­di­dats pour qu’ils prennent des en­ga­ge­ments concrets cette fois. Exi­gez de vraies pro­messes! », a-t-elle dit.

Elle a d’ailleurs ren­con­tré les maires de L’Île-Perrot, de Pin­court et de Vau­dreuilDo­rion ré­cem­ment pour dis­cu­ter de la nou­velle me­sure. Les trois maires sou­tiennent l’ini­tia­tive de Sainte-An­nede-Bel­le­vue.

DES VOIX CONTRE LE PRO­JET

Lors du vote, le conseiller du dis­trict 3 Fran­cis Ju­neau a vo­té contre l’adop­tion du pro­jet. Se­lon lui, les don­nées sont in­suf­fi- santes à ce jour pour jus­ti­fier la me­sure.

« J’au­rais vou­lu avoir plus de don­nées pour pou­voir éva­luer l’im­pact de cette mo­di­fi­ca­tion. La quan­ti­té et la qua­li­té des don­nées re­cueillies ne sont à mon sens pas suf­fi­santes pour bien éva­luer les ré­per­cus­sions », a-t-il ex­pri­mé.

Le conseiller craint que la cir­cu­la­tion ne soit que dé­pla­cée sur cer­taines rues ré­si­den­tielles pé­ri­phé­riques. « Les Waze et Google Map de ce monde vont tout sim­ple­ment re­di­ri­ger la cir­cu­la­tion et ce se­ra un beau bor­del. C’est une nou­velle bombe à re­tar­de­ment », craint-il.

De son cô­té, la mai­resse a in­sis­té sur le fait que les tra­vaux de ré­flexion der­rière cette me­sure ont été amor­cés en fé­vrier, et que la Ville, le SPVM et le MTQ sont confiants que la me­sure amé­lio­re­ra la sé­cu­ri­té dans le vil­lage.

Les pro­blèmes de cir­cu­la­tion sur l’au­to­route 20 à l’heure de pointe sont de plus en plus évi­dents, et causent des maux de tête aux au­to­mo­bi­listes. La me­sure prise cette se­maine sou­lève une ques­tion : À quand une vraie so­lu­tion pour l’au­to­route 20?

PHO­TO GOOGLE

La me­sure touche les au­to­mo­bi­listes en pro­ve­nance du vil­lage.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.