Mé­di­ca­ments et risques de chutes : ce qu’il faut sa­voir

Premiere edition - - Actualité -

Or, les mé­di­ca­ments en­traînent pour la plu­part des ef­fets se­con­daires, dont cer­tains sont sus­cep­tibles d’ac­croître les risques de chutes.

QUELS MÉ­DI­CA­MENTS SONT EN CAUSE?

Plu­sieurs mé­di­ca­ments sont re­con­nus pour aug­men­ter les risques du chutes, soit parce qu’ils di­mi­nuent la vi­gi­lance, qu’ils per­turbent l’équi­libre ou qu’ils pro­voquent une fai­blesse lors du pas­sage de la po­si­tion cou­chée à la sta­tion de­bout, no­tam­ment. Par­mi ces mé­di­ca­ments se trouvent : • Les psy­cho­tropes (som­ni­fères, an­ti psy­cho­ti ques, an­xio­ly­tiques, anal­gé­siques opioïdes, an­ti­dé­pres­seurs);

• Les mé­di­ca­ments uti­li­sés dans le traite- ment des ma­la­dies car­dio­vas­cu­laires; • Les an­ti­con­vul­si­vants (an­ti­épi­lep­tiques); • Les hy­po­gly­cé­miants;

• Les an­ti-in­flam­ma­toires non sté­roï­diens (ibu­pro­fène, na­proxène, etc.).

Par ailleurs, plus on prend de mé­di­ca­ments, plus les risques de chutes sont éle­vés, car les in­ter­ac­tions mé­di­ca­men­teuses gé­nèrent da­van­tage d’ef­fets se­con­daires.

Règle gé­né­rale, la consom­ma­tion de mé­di­ca­ments aug­mente avec l’âge, car les pro­blèmes de san­té sont plus fré­quents et plus nom­breux lorsque l’on vieillit.

COM­MENT PRÉ­VE­NIR LES CHUTES?

Pour pré­ve­nir les chutes as­so­ciées à la prise de mé­di­ca­ments, il est im­por­tant de ré­vi­ser pé­rio­di­que­ment la liste de vos mé­di­ca­ments (avec et sans or­don­nance, ce qui in­clut les pro­duits naturels) avec votre mé­de­cin. Il est sou­vent pos­sible de di­mi­nuer pro­gres­si­ve­ment la consom­ma­tion de cer­tains mé­di­ca­ments, d’op­ter pour des pro­duits in­dui­sant moins d’ef­fets se­con­daires et d’adop­ter des so­lu­tions de re­change, comme ré­duire les an­xio­ly­tiques au pro­fit d’exer­cices de re­laxa­tion.

Mais at­ten­tion : n’ar­rê­tez sur­tout pas de prendre vos mé­di­ca­ments parce que vous crai­gnez de tom­ber. Au contraire, il est pri­mor­dial que vous res­pec­tiez vos pres- crip­tions. In­ter­rompre brus­que­ment un mé­di­ca­ment ou le prendre in­adé­qua­te­ment peut aug­men­ter les risques de chutes. Par­lez-en à votre mé­de­cin.

PHOTOTHÈQUE

N’ar­rê­tez sur­tout pas de prendre vos mé­di­ca­ments parce que vous crai­gnez de tom­ber.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.